1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Streaming foot : beIN Sports obtient une décision importante contre les sites pirates
2 min de lecture

Streaming foot : beIN Sports obtient une décision importante contre les sites pirates

La chaîne payante a obtenu le blocage d'un dizaine de sites pirates qui diffusaient illégalement des compétitions de football en direct. Cette décision pourra faire jurisprudence pour faire bloquer des sites futurs après avoir constaté de nouvelles infractions.

Un micro de la chaîne BeIn Sports (illustration).
Un micro de la chaîne BeIn Sports (illustration).
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Le nouveau dispositif de lutte contre le piratage en streaming commence à porter ses fruits pour les diffuseurs. La chaîne sportive beIN Sports a obtenu jeudi 20 janvier du Tribunal judiciaire de Paris le blocage de plusieurs dizaines de sites Internet diffusant illégalement des rencontres sportives en direct. Cette décision inédite est le fruit du nouvel arsenal mis à disposition des diffuseurs par la nouvelle Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, l'Arcom, issue de la fusion du CSA et de la Hadopi.

Depuis le 1er janvier, les détenteurs de droit, à savoir les diffuseurs et les ligues sportives, peuvent directement saisir la justice pour que des mesures soient prises rapidement contre les sites pirates. Le juge peut ensuite ordonner la mise en place de mesures techniques (le blocage du nom de domaine ou de l'adresse IP) chez les fournisseurs d'accès pour faire bloquer les sites incriminés et empêcher les internautes d'y accéder. 

L'Arcom pourra faire bloquer les futurs sites miroirs

Titulaire des droits de diffusion de la Coupe d'Afrique des Nations, qui se joue au Cameroun jusqu'au 6 février, beIN Sports a assigné en référé les principaux fournisseurs d'accès à Internet devant le Tribunal judiciaire de Paris pour faire engager une procédure de blocage à l'encontre d'une vingtaine de sites pirates identifiés comme des diffuseurs illégaux de rencontres sportives.

Cette décision intervient "au moment où beIN Sports France diffuse en exclusivité pour ses abonnés l’intégralité de la Coupe d’Afrique des Nations, l’une des compétitions les plus suivies au monde et historiquement très piratée", souligne la chaîne. "Les usagers de ces plateformes se sont vus ainsi dans l’impossibilité d’accéder aux retransmissions live illégales". 

À lire aussi

Dans la continuité de cette décision, "l’Arcom aura désormais le pouvoir de demander aux FAI le blocage de tout nouveau site – identifié à compter de la décision –  retransmettant illégalement en live. Cette mesure a pour objectif de réduire significativement le volume de signaux frauduleux", poursuit la chaîne qui salue la rapidité de la procédure. La chaîne va désormais travailler avec l'Arcom pour déterminer les modalités de blocage des sites identifiés et des futurs sites miroirs.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/