3 min de lecture États-Unis

SpaceX : "Un pas de géant pour le monde des affaires", estime Martial You

Samedi 30 mai, la capsule Crew Dragon de SpaceX s'est envolée avec succès vers l'ISS. Une réussite qui lance une nouvelle ère de la conquête spatiale, dominée par les milliardaires.

Eco_245x300 L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
SpaceX : "Un pas de géant pour le monde des affaires", estime Martial You Crédit Image : Gregg Newton / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Marie Zafimehy

C'est fait ! Deux astronautes américains ont voyagé à bord d'une navette spatiale privée signée Elon Musk... Et par la même occasion, les États-Unis ont laissé la main aux milliardaires californiens.
 
Avec une personnalité comme Elon Musk, l'ironie est vite réapparue. En 2006, après avoir revendu PayPal, il s'était lancé dans la conquête spatiale en disant à la communauté scientifique et aux pontes de la NASA : "Vous êtes morts". Ce week-end, il a envoyé un message aux autorités russes qui faisaient voyager les astronautes américains depuis 2011 sur les Soyouz : "Le trampoline fonctionne".

Un clin d'oeil à une période de tension entre russes et américains en 2014 quand les Russes avaient dit que si les Américains voulaient retourner tout seuls sur la station spatiale internationale, ils devraient construire un "trampoline". Ce trampoline s'appelle donc SpaceX et il n'est pas produit par la NASA elle-même.

Pourquoi laisser Musk conquérir l'espace ?

Pour des raisons économiques bien sûr. Le budget de la NASA est de 22 milliards par an... C'est moins de 0,5% du PIB américain. En 1966, à la grande époque, c'était 4,5% du PIB.
L'espace n'est plus autant qu'avant une priorité pour les États... La "Guerre des Étoiles" n'est plus aussi stratégique en terme de suprématie mondiale que pendant la Guerre Froide.

Pour les Russes, l'arrivée d'Elon Musk change aussi tout le modèle économique de Roskosmos qui gère les lancements de fusées Soyouz. Il va falloir baisser les prix des vols habités de 30% ont dit les dirigeants de Roskosmos.

À lire aussi
Donald Trump à la Maison Blanche en mars 2020 Présidentielle américaine
Donald Trump quitte une interview en dénonçant "le parti pris" de CBS

Car, la force d'Elon Musk, c'est de développer à ses frais (et avec des financements de l'État américain quand même) des fusées qui sont beaucoup moins chères à l'usage... Les lanceurs SpaceX ont l'avantage de pouvoir revenir sur une base pour être réutilisés : une façon radicale d'amortir le coût d'usage.

Combien a coûté cette mission SpaceX ?

Quand les astronautes américains voyageaient en Soyouz, le siège coûtait 80 millions de dollars. Avec Musk, c'est officiellement 60 millions. Évidemment, ça pose aussi la question de l'avenir d'un groupe comme Boeing qui est aussi sur les vols spatiaux.
 
Mais vu de la Maison Blanche version Donald Trump, les États-Unis retrouvent une indépendance spatiale et l'argent investi (même pour des sociétés privées) reste en Amérique. Il y a toujours une petite pointe de nationalisme derrière les étoiles.

Pourquoi les milliardaires se passionnent pour l'espace

Ça fait penser à ces méchants dans James Bond, milliardaires mégalomanes qui se passionnent pour la conquête spatiale. Là, ce vol pour Elon Musk, c'est un peu : "Un petit pas pour l'homme... un pas de géant pour le monde des affaires !" Il y a une vision très californienne, c'est vrai, qui consiste à voir dans l'espace - et dans la conquête de Mars pour Elon Musk -, l'avenir de l'humanité, la nouvelle Terre.
 
Mais il y a aussi une vision très commerciale de choses : l'espace, c'est une opportunité pour développer le business. Y compris sur Terre. Pour Musk, c'est évident quand on voit le marketing qu'il fait à chaque sortie événement. En 2018, il a filmé une Tesla, sa voiture électrique en apesanteur avec la musique de David Bowie, "Space Oddity".

On l'accuse souvent de vendre du rêve... Avec ses missions réussie, il démontre qu'on peut le suivre sur tous ses projets.

Les milliardaires investissent beaucoup

Elon Musk et Jeff Bezos se sont lancés dans une course à l'espace l'un contre l'autre... Et Bezos, l'homme le plus riche du monde grâce à Amazon, investit personnellement 1 milliard par an dans ses projets spatiaux pour envoyer des hommes sur la Lune. C'est évidemment colossal. Le budget de l'agence russe est de 2 milliards par an.

Ils veulent faire habiter des colonies dans l'espace. Ils veulent développer des voyages galactiques comme Branson avec des billets à 250.000 dollars. Ça fait travailler la recherche. Il y a aussi des enjeux industriels sur terre car les astéroïdes recèlent de métaux rares pour nos outils informatiques.

En fait, les milliardaires redonnent un intérêt économique à l'Espace. Il y a eu le Far West, il y a l'Upper West, encore plus loin que l'Ouest.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis SpaceX Elon Musk
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants