1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Solaris : bientôt une centrale solaire en orbite au-dessus de nos têtes
1 min de lecture

Solaris : bientôt une centrale solaire en orbite au-dessus de nos têtes

L'Agence Spatiale Européenne et Airbus travaillent sur un projet de centrale solaire spatiale. Le projet Solaris prévoit d'installer des panneaux solaires en orbite à 36.000 kilomètres d'altitude et ainsi fournir de l'électricité aux terriens.

Des panneaux solaires (Illustration)
Des panneaux solaires (Illustration)
Crédit : AFP / KAZUHIRO NOGI
Sophie Joussellin - édité par Sophie Joussellin

Lors de la réunion des ministres de l'Espace des 22 pays membres de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) qui s'est tenue les 22 et 23 novembre dernier à Paris, le projet Solaris a été approuvé. Il prévoit l'installation en orbite d'immenses fermes de panneaux solaires qui permettront de capter l'énergie du soleil et de la transférer jusqu'au sol. 

Ces milliers de panneaux solaires qui seront installés très haut au-dessus de nos têtes, à 36.000 km d'altitude, pourront s'étendre sur plusieurs kilomètres de long. "Avec ces panneaux solaires, on récolte l'énergie solaire, on la transforme en faisceaux micro-ondes qu'on transmet sur terre où ils sont récupérés et transférés dans le système de fourniture d'électricité sur terre" explique Géraldine Naja, directrice de la commercialisation, de l'industrie et des contrats à l'ESA. 

De l'énergie en permanence

Ces fermes solaires en orbite présenteront des avantages considérables : les panneaux sont au-dessus des nuages et reçoivent en permanence les rayons du soleil. Leur installation n'occupe pas la surface terrestre comme c'est parfois le cas aujourd'hui de certaines fermes solaires, au détriment des cultures agricoles. Enfin pour Géraldine Naja ils présentent un autre intérêt : "On peut non seulement utiliser cette énergie pour la transférer sur terre mais aussi pourquoi pas pour alimenter des systèmes d'exploration qui seraient eux-mêmes en orbite et pourquoi pas, peut-être à long terme, sur la Lune". 

Des fermes de panneaux assemblées en orbite

Pour l'instant le projet n'en est qu'à l'étape de la faisabilité. Un démonstrateur est à l'étude à Munich dans les locaux d'Airbus. Si le projet devient réalité, dans les années 2030, il est envisagé d'assembler ces fermes de panneaux solaires directement dans l'espace. Elles seront si grandes qu'aucun lanceur ne pourra les emporter complètes. Des robots reconstitueront cet immense puzzle en orbite ! 

À écouter aussi

"Il ne s'agit pas de dire que ça va remplacer les sources d'énergie actuelles pendant les 2 décennies à venir mais un complément d'énergie, une source d'énergie alternative" explique Géraldine Naja. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire