1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Qu'est-ce que Sorare, la start-up française qui a signé une levée de fonds record ?
1 min de lecture

Qu'est-ce que Sorare, la start-up française qui a signé une levée de fonds record ?

INVITÉ RTL - Nicolas Julia, PDG et co-fondateur de l’entreprise Sorare, qui signe une levée de fonds record de 580 millions d'euros pour des cartes numériques à collectionner, explique le concept révolutionnaire imaginé avec son associé il y a trois ans.

Un iPhone (illustration)
Un iPhone (illustration)
Crédit : AFP
Qu'est-ce que Sorare, la start-up française qui a signé une levée de fonds record ?
02:47
Julien Sellier - édité par Romain Giraud

Incroyable histoire pour cette start-up française. Sorare vient de battre un record, une levée de fonds de 580 millions d'euros, du jamais vu en France. Elle propose un jeu en ligne pour échanger des vignettes de joueurs de football et cela peut rapporter très gros. Nicolas Julia, PDG et co-fondateur de l’entreprise, explique que "ce jeu vous permet de performer virtuellement en fonction de la prestation sur le terrain des joueurs que vous possédez".

"On devient manager d'une équipe virtuelle, donc on dépasse la notion de collection pour aller sur une valeur d'usage", poursuit-il. Aujourd'hui une carte peut atteindre la valeur de 25.000 dollars. Une aubaine pour Nicolas et son associé qui ont détecté le potentiel d'un tel business il y a trois ans autour la technologie NFT : "On a vu cette nouvelle technologie émerger qui permet d'identifier et de sécuriser des biens numériques et on s'est dit qu'on allait amener sur le web le fait de collectionner, ce qu'on fait physiquement depuis des années. C'est ce qui explique la flambée des prix", poursuit-il.

Parmi les investisseurs de Sorare aujourd’hui, on retrouve les footballeurs Antoine Griezmann et Gerard Piqué. "C'est une chance d'interagir avec eux tous les jours, une force pour la société et un plaisir en tant qu'entrepreneur", s'émerveille Nicolas Julia, ajoutant que les 580 millions d'euros allaient servir à "trois piliers principaux : nouer des partenariats avec des ligues à travers le monde et pas que du football, le recrutement d'employés qui vont venir travailler avec nous, notamment provenant de la Silicon Valley, et enfin, de réinvestir dans la société".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/