1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Pornhub a supprimé la plupart des vidéos de son site
2 min de lecture

Pornhub a supprimé la plupart des vidéos de son site

Accusé de laxisme dans la modération des contenus illégaux, le géant du porno a supprimé plus de 8 millions de vidéos téléchargées par des utilisateurs non vérifiés pour donner des gages à ses partenaires financiers.

Le site internet Pornhub (illustration)
Le site internet Pornhub (illustration)
Crédit : Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Pornhub comptait plus de 13 millions de vidéos dimanche soir. Il n'en recense plus que 4,7 millions ce lundi. Le géant du porno en ligne s'est livré à une purge d'une ampleur inédite en supprimant des millions de vidéos téléchargées sur son site par des utilisateurs non vérifiés, rapporte le site Motherboard ce 14 décembre. 

La décision fait suite à la publication d'une enquête du New York Times accusant Pornhub d'héberger des milliers de contenus illégaux, dont des séquences montrant des agressions sexuelles et des abus sur des mineurs, et de ne pas mettre en œuvre suffisamment de moyens pour les modérer. 

Le site pornographique était sous pression depuis la prise de distance de ses partenaires Visa et Mastercard qui ont suspendu l'accès à leur système de paiement par carte de crédit en fin de semaine dernière, une décision qui mettait en péril son modèle économique et celui de nombreux utilisateurs tirant des revenus de la plateforme.

Plus de 8,8 millions de vidéos suspendues

Quelques jours plus tôt, Pornhub avait pris les devants en annonçant qu'il allait désormais interdire aux utilisateurs non vérifiés de mettre en ligne des vidéos. Un changement fondamental dans le modèle de ce géant du porno qui héberge près de 7 millions de nouvelles vidéos chaque année. Si certaines émanent de fournisseurs professionnels, la plupart sont le fruit d'utilisateurs qui pouvaient jusqu'ici télécharger n'importe quel contenu puis le monétiser.

À lire aussi

Pornhub a mis sa nouvelle politique en application ce lundi en supprimant tous les contenus qui n'avaient pas été téléchargés par des partenaires officiels ou des utilisateurs vérifiés membres de son "Model Program". 

Plus de 8,8 millions de vidéos ont ainsi été effacées, selon le décompte de Motherboard, y compris les vidéos amateurs les plus visionnées du site cumulant plusieurs dizaines de millions de vues. La purge aurait continué ce lundi, la barre de recherche du site recensant seulement 2,9 millions de vidéos en milieu d'après-midi. Les vidéos suspendues seront examinées à partir de l'année prochaine, indique le site Internet.

"Cela signifie que chaque élément du catalogue de Pornhub provient désormais d'utilisateurs vérifiés, une exigence que des plateformes comme Facebook, Instagram, TikTok, YouTube, Snapchat et Twitter n'ont pas encore instituée", souligne l'entreprise dans un communiqué

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/