1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Météorite en Bretagne : ce que l’on sait sur le phénomène qui a illuminé le ciel cette nuit
2 min de lecture

Météorite en Bretagne : ce que l’on sait sur le phénomène qui a illuminé le ciel cette nuit

Un bolide lumineux a traversé le ciel de Bretagne dimanche soir peu avant minuit. Capturé par des dizaines de caméras et observé par des centaines de témoins, il s'agirait d'un météore.

Le passage du météore capturé par une webcam Viewsurf à Arzal dans le Morbihan
Le passage du météore capturé par une webcam Viewsurf à Arzal dans le Morbihan
Crédit : Webcam ViewSurf Arzal
Météorite en Bretagne : "Il y a eu un gros flash blanc puis un gros bruit", confie une témoin
00:44
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Il était environ minuit moins le quart, dimanche soir,  lorsqu'une boule lumineuse très intense a traversé le ciel de Bretagne. Plusieurs témoins disent avoir vu une grande lueur blanche dans la nuit. Quelques minutes plus tard, une onde de choc a fait trembler les murs. 

"Au début j'ai vu une sorte de gros flash blanc dans le ciel. Comme si on était passé de la nuit au jour. Puis 30 secondes après, il y a eu un gros bruit. Ça donnait un peu l'impression que quelque chose s'était écrasé au sol", a par exemple confié Émilie, boulangère à Brest, jointe par RTL ce matin.

Le passage du bolide lumineux a été immortalisé par des dizaines de caméras de la région, du Finistère au Morbihan en passant par les Côtes-d'Armor. Des webcams ont aussi capturé la scène au sud du Royaume-Uni.

Le bolide a probablement fini dans la Manche

Selon les derniers éléments connus, ce spectaculaire phénomène a bien été provoqué par le passage d'un météore. Sa trajectoire a été calculée et confirmée par le réseau Fripon de Vigie-Ciel, programme de science participative porté par le muséum d'histoire naturelle dont les dizaines de caméras réparties sur le territoire sillonnent le ciel du pays pour détecter les météorites. 

À lire aussi

"Il s'agit d'un bolide, un gros météore a forte intensité lumineuse, à ne pas confondre avec un météorite, le caillou que l'on retrouve par terre", explique Florent Deleflie, astronome-chercheur à L'Observatoire de Paris et à l'Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides, joint par RTL. 

Selon les calculs des spécialistes, le bolide faisait environ 1 kg et quelques dizaines de centimètres au moment de sa rentrée dans l'atmosphère. Il a traversé la Bretagne du sud vers le Nord avant de terminer sa course dans la Manche, au large du Cotentin, laissant peu de chances de retrouver d'éventuels débris. "Il n'est pas exclu que tout se soit désintégré", indique Florent Deleflie. Sa trajectoire précise devrait être connue d'ici la fin de la journée.

Si la plupart des témoins ont entendu un bruit sourd lors de son passage, c'est en raison du même phénomène aérodynamique que lorsqu'un avion franchit le mur du son. Les bolides peuvent atteindre une vitesse très importante et provoquer un bruit d'explosion lorsqu'ils dépassent les 340 mètres par seconde. Un appel à témoins a été lancé sur le site de Vigie-Ciel pour compiler plus d'informations sur son survol de la Bretagne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/