1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. L'iPhone 8 ne serait pas commercialisé avant octobre prochain
2 min de lecture

L'iPhone 8 ne serait pas commercialisé avant octobre prochain

Contrairement aux années précédentes, Apple pourrait étaler dans le temps la sorite des nouveaux iPhone.

L'iPhone 7 Plus
L'iPhone 7 Plus
Crédit : Benjamin Hue / RTL
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Chez Apple, la sortie d'un iPhone est réglée comme du papier à musique. Chaque nouvelle génération est présentée lors d'une keynote organisée au début du mois de septembre avant une commercialisation dix à quinze jours plus tard. Cette année pourrait bien déroger à la règle avec un lancement en deux temps. Selon le quotidien taïwanais Digitimes, le groupe californien pourrait étaler dans le temps la sortie de ses nouveaux fleurons cet automne en commercialisant d'abord les deux modèles les plus classiques, puis une version spéciale, plus innovante, chargée de célébrer le dixième anniversaire de la sortie du premier iPhone.

La plupart des rapports émanant de sources proches des chaînes de production d'Apple tablent en effet sur la sortie de trois nouveaux iPhone. Les deux premières versions seraient proches des modèles actuels, avec des écrans LCD de 4,7 et 5,5 pouces, et feraient office d'iPhone 7s et 7s Plus. Le troisième modèle serait un iPhone de rupture, équipé d'un écran OLED de 5,8 pouces total, quasiment sans bordure, recouvrant presque l'intégralité de la surface avant de l'appareil. 

Schema publié par KGI Research
Schema publié par KGI Research
Crédit : KGI Research

Pas d'iPhone 8 avant octobre ?

Selon Digitimes, la production de masse ce modèle de rupture ne débuterait qu'en septembre prochain. Apple ne serait donc pas en mesure de livrer l'appareil à temps pour accompagner la sortie des deux autres modèles. Il faudrait patienter jusqu'à la fin du mois d'octobre pour le trouver en magasin et sur la boutique en ligne d'Apple.

Ce délai s'expliquerait par le design repensé du smartphone et notamment l'intégration de nouveaux capteurs Touch ID derrière l'écran. Selon le quotidien taïwainais, Apple aurait décidé de développer son propre capteur à partir des technologies acquises lors du rachat de la société AuthentTec il y a 5 ans et de n'utiliser aucun des fournisseurs habituels de cette technologie de reconnaissance digitale.

À lire aussi

D'autres sources misent sur l'intégration d'une technologie de reconnaissance faciale pour épauler le lecteur d'empreintes digitales et proposer un système de sécurité en deux étapes permettant de déverrouiller l’appareil en balayant le visage de son propriétaire, tout en servant de support à de futures applications de réalité augmentée, une technologie régulièrement saluée par Tim Cook, le PDG d’Apple.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/