1 min de lecture Connecté

L'intelligence artificielle capable de prédire les AVC et crises cardiaques

VU DANS LA PRESSE - Des chercheurs britanniques ont développé un outil qui permet de mesurer avec une extrême précision le flux sanguin, bon indicateur de la santé cardiaque.

Un médecin (illustration)
Un médecin (illustration)
Félix Roudaut
Félix Roudaut

En France, les maladies cardio-vasculaires constituent la deuxième cause de mortalité, derrière le cancer. Une détection rapide des symptômes, à un stade où les malades peuvent encore être sauvés, relève donc d'un enjeu de santé publique. Grâce à l'intelligence artificielle (IA), il est possible de prédire les risques cardiaques et d'AVC chez les patients.

Cardiopathies coronariennes, maladies cérébro-vasculaires, cardiopathies congénitales, embolies pulmonaires... Les maladies cardio-vasculaires ont souvent pour symptôme commun une diminution du débit sanguin en raison de la formation d'un dépôt gras sur les parois internes des vaisseaux, comme l'explique Santé Magazine

Pour la détecter, les médecins ont recours à l'imagerie par résonance magnétique cardiaque, qui scrute les structures et le fonctionnement du cœur, des valvules et des principales veines et artères .

"Meilleurs soins aux patients"

C'est à ce stade que l'IA intervient. Des chercheurs de l'University College London (UCL) ont eu l'idée de mettre à profit l'intelligence artificielle pour analyser les images par résonance cardiaque auprès de 1.000 patients et ainsi mesurer avec une grande fiabilité le flux sanguin.

À lire aussi
Huawei technologie
Huawei : l'usine ouverte en France sera la première hors de Chine

Dans leur étude publiée au sein de la revue Circulation, les scientifiques ont constaté, après avoir comparé les résultats générés par l'IA avec les dossiers de santé des patients examinés, que les personnes ayant un flux sanguin réduit sont plus à risque de décéder des suites d'un AVC, d'une crise cardiaque ou d'une insuffisance cardiaque.

Les chercheurs en sont convaincus : leur méthode permet de prédire le risque de décès d'un patient, de façon bien plus certaine qu'avec les méthodes traditionnelles. "Étant donné que la mauvaise circulation sanguine est traitable, ces meilleures prédictions conduisent à de meilleurs soins aux patients, ainsi qu'à nous donner de nouvelles informations sur le fonctionnement du cœur", assurent les auteurs de l'étude.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Intelligence artificielle Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants