1 min de lecture Santé connectée

iHealth PO3, l'oxymètre de pouls pour le suivi régulier de patients et sportifs

Cet objet connecté permet de prendre la saturation du sang en oxygène et la fréquence du pouls.

L'oxymètre de pouls iHealth
L'oxymètre de pouls iHealth Crédit : Capture d'écran
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Vérifier ponctuellement la saturation du sang en oxygène et la fréquence du pouls, tels sont les objectifs de l'oxymètre de pouls iHealth, leader mondial de la santé connectée. Un marché en pleine expansion dans le sillage du développement des objets connectés et du quantified self, l'auto-mesure de soi.

Qu'est-ce que la saturation en oxygène ?

La saturation en oxygène (SpO2) est une mesure de la quantité d'oxygène dans le sang par rapport au maximum qu'il est en capacité de contenir. La SpO2 d'un individu sain se situe entre 95% et 99%. La fréquence de pouls normale se situe au repos entre 60 et 100 battements par minute. La saturation du sang en oxygène comme le pouls peuvent être affectés par différents facteurs comme les hautes altitudes, le niveau de forme physique, le poids, la prise de médicaments.

À qui s'adressent les oxymètres de pouls ?

Ces objets s'adressent aux amateurs de course à pied. Ils leur permettent de surveiller leur rythme cardiaque pendant l'effort et la saturation en oxygène, deux marqueurs des limites de leur capacités physiques. Mais ils trouvent également leur place et leur utilité aux côtés de cardiologues, pneumologues et autres spécialistes désireux de mettre en place un suivi régulier chez un patient insuffisant cardiaque ou respiratoire et dans le cadre d'un suivi global de pathologies chroniques comme le diabète.

Comment l'utiliser ?

Léger et simple d'utilisation, cet appareil permet de prendre des mesures non invasives du bout des doigts. Une fois déballé et activé, après avoir été rechargé pendant une ou deux heures, il suffit d'insérer le majeur, l'annulaire ou l'index, ongle vers le bas, dans l'appareil en forme de pince pour suivre et visualiser son SpO2 et son pouls directement sur l'écran de l'appareil. Les résultats s'enregistrent par Blueetooth dans l'application iHealth qui donne à suivre la variabilité de la saturation du sang en oxygène au repos ou selon les sports ou activités pratiquées.

Services
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé connectée Santé Activité physique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants