1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Google, Gmail, YouTube et Drive rétablis après une panne mondiale ce lundi
1 min de lecture

Google, Gmail, YouTube et Drive rétablis après une panne mondiale ce lundi

La plupart des services en ligne du géant américain ont été inaccessibles durant près de deux heures lundi 14 décembre.

YouTube était inaccessible ce lundi 14 décembre 2020
YouTube était inaccessible ce lundi 14 décembre 2020
Crédit : Capture d'écran
Benjamin Hue
Benjamin Hue

L'espace de quelques heures, les internautes ont eu un aperçu de ce à quoi ressemblerait un monde sans Google. Le géant informatique américain a été victime d'une panne informatique de grande ampleur ce lundi 14 décembre, faisant s'effondrer tout un pan d'Internet et empêchant des millions d'utilisateurs de vaquer à leurs occupations numériques habituelles. 

YouTube, Gmail, Drive, Docs, Calendars, Google Assistant et la plupart des services de l'entreprise technologique ont été inaccessibles durant près de deux heures laissant des millions d'utilisateurs dans l'incapacité d'accéder à leur boîte mail, à leurs documents collaboratifs ou à leurs agendas. Certains se sont même retrouvés dans le noir ou à la rue faute de pouvoir commander leur interrupteur ou leur serrure connectée.

Selon le site collaboratif Down Detector, qui permet à chaque utilisateur de remonter les perturbations subies sur les réseaux, les difficultés étaient surtout localisées en Europe mais elles ont aussi concerné les Etats-Unis, la cote Est de l'Amérique du Sud, l'Australie, le Japon, l'Inde et les Philippines.

Au plus fort de la panne, la page d'état des services de Google faisait mention de perturbations pour Gmail, Agenda, Drive, Docs, Sheets, Slides, Sites, Groupes, Hangouts, Chat, Meet, Vault, Forms, Cloud search, Keep, Tasks et Voice. Soit quasiment tous les services en ligne les plus populaires de l'entreprise.

À lire aussi

Après environ deux heures d'interruption, YouTube, Gmail, Drive et les autres services ont finalement été rétablis peu avant 14 heures ce lundi. Google a indiqué dans l'après-midi que l'incident avait pour origine "une panne de son système d’authentification" et "un problème de quota de stockage interne", ce qui a surtout impacté "les services exigeant que les utilisateurs se connectent".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/