1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Faut-il s'inquiéter pour Thomas Pesquet après la perte du cargo de ravitaillement ?
2 min de lecture

Faut-il s'inquiéter pour Thomas Pesquet après la perte du cargo de ravitaillement ?

La Station spatiale internationale a perdu le contact avec le vaisseau Progress MS-04 jeudi. Le cargo russe était chargé de plusieurs tonnes de nourriture et d'équipements à destination des habitants de l'ISS.

Thomas Pesquet doit mener une centaine de missions en six mois à bord de la station spatiale internationale
Thomas Pesquet doit mener une centaine de missions en six mois à bord de la station spatiale internationale
Crédit : AFP
profilrtl
Benjamin Hue

Coup dur pour l'équipage de l'ISS ou simple aléas de l'espace ? Jeudi 1er décembre, la Station spatiale internationale a perdu la trace du Progress MS-04, un vaisseau cargo russe non habité chargé de plusieurs tonnes de nourritures et d'équipements à destination des habitants de l'ISS. 

Le contact avec Progress MS-04 a été perdu peu après son décollage du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. La conséquence d'un incendie dans les chambres du moteur au troisième étage de la fusée ou d'un assemblage de mauvaise qualité du moteur, selon les sources spatiales russes. Le vaisseau s'est consumé dans l’atmosphère et des premiers débris ont été retrouvés lundi en Sibérie.

Le Progress MS-04 transportait un chargement d'environ 2,4 tonnes, dont de l'eau, des carburants et du gaz comprimé, ainsi que des produits alimentaires, des vêtements et des médicaments pour l'équipage de l'ISS composé actuellement du Français Thomas Pesquet, des Américains Peggy Whitson et Shane Kimbroughet, ainsi que des Russes Oleg Novitski, Sergueï Ryjikov et Andreï Borissenko. Son arrimage à l'ISS était initialement prévu pour samedi.

Solidarité à bord de l'ISS

Faut-il s'inquiéter pour l'astronaute français et ses collègues ? En orbite dans l'ISS pour six mois, Thomas Pesquet s'est montré rassurant dès jeudi, déclarant sur Facebook que l'équipage disposait de réserves suffisantes. "Dans la station, on a de quoi tenir plusieurs mois sans ravitaillement entre nos réserves et ce que nous recyclons", a-t-il écrit peu après l'annonce de la perte du vaisseau. 

À bord de l'ISS, la solidarité prime. Le Français a déclaré à France Info qu'il comptait "tout partager" avec ses collègues. "On est une équipe ici, donc on partage la nourriture, on partage l'air qu'on respire, on partage l'eau, on partage tout. Dire que ce sont des collègues russes qui perdent au ravitaillement, ce n'est pas vrai, parce qu'on va tout partager. Donc ça nous impacte quand même indirectement", a-t-il précisé.

Interrogée par le HuffPost, l'Agence spatiale européenne a confirmé que les réserves de l'ISS sont suffisantes pour attendre le prochain ravitaillement, prévu le le 9 décembre avec le vaisseau cargo japonais HTV6. La Nasa a aussi assuré que ses astronautes et les cosmonautes russes "sont en sûreté à bord de la station". Le 1er décembre, le site SpaceFlight expliquait que les réserves d'eau et de nourriture de l'ISS permettent de tenir jusqu'au début du mois d'avril 2017. Le ravitaillement de cargo russe devait les prolonger d'un mois.

Prochain lancement russe en février

La Russie envoie de tels vaisseaux vers l'ISS trois à quatre fois par an. Il s'agit du quatrième vol de ravitaillement vers l'ISS qui échoue en deux ans, le deuxième d'un cargo Progress. Le prochain lancement russe est attendu le 1er février. Outre les vaisseaux russes, le ravitaillement de l'ISS est assuré par la navette spatiale américaine, le véhicule automatique de transfert européen, le HTV japonais et les vaisseaux privés américains de SpaceX et Cygnus. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire