1 min de lecture Connecté

Exposition aux ondes : ce qui a changé au 1er juillet pour les appareils électroniques

L'affichage de la puissance énergétique reçue par le corps humain est désormais obligatoire pour les appareils électroniques qui ont vocation à être utilisés près du corps.

Un enfant utilise une tablette
Un enfant utilise une tablette Crédit : Unsplash/@stem_t4l
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Une nouvelle réglementation est en vigueur pour encadrer l’exposition aux ondes des appareils électroniques. L’affichage du DAS, le fameux débit d'absorption spécifique des appareils, est désormais obligatoire pour de nouveaux produits du monde de l'Internet des objets sous certaines conditions. 

Le DAS est l'indicateur utilisé pour mesurer la quantité d'énergie reçue par le corps humain lorsqu'il est exposé aux ondes radioélectriques émises par les appareils électroniques. En Europe, il ne doit pas excéder 2W/kg au niveau de la tête et du tronc et 4W/kg au niveau des membres.

Jusqu'à présent, seuls les fabricants de smartphones étaient tenus d'informer les consommateurs sur le DAS de leurs appareils. Depuis 2016, ils doivent évaluer l'exposition des utilisateurs de mobiles dans des conditions réalistes : l'appareil doit émettre à sa puissance maximale de manière continue durant 6 minutes. L'affichage de cette information était facultatif pour les autres objets connectés. 

Depuis le 1er juillet, cette obligation est étendue pour tous les appareils radioélectroniques susceptibles d'être utilisés près du corps qui émettent plus de 20 milliwatts. L'information doit être visible dans les points de vente sur l'étiquette des produits, dans les notices à l'intérieur des appareils, sur les sites Web des revendeurs et dans les publicités. Trois valeurs de DAS doivent être indiquées pour le tronc, la tête et les membres. Les fabricants ont six mois pour se conformer à la règle. 

À lire aussi
La 5G permettra de désaturer le réseau de données dans les grandes ville. Connecté
Bouygues, Orange, SFR, Free... La 5G est-elle disponible dans votre ville ?

Cette nouvelle réglementation concerne à la fois les montres connectées avec connexion réseau, les tablettes 3G et 4G, les PC portables, les routeurs Internet, les casques de moto connectés ou les radiocommandes de drones. En revanche, les lave-linge, TV connectées et box Internet sont exclus car ils n'ont pas vocation à être utilisés près du corps. Les appareils à liaison Bluetooth, comme la plupart des casques et écouteurs sans-fil, ne rentrent pas non plus dans ce champ.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Objets connectés Conso pratique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants