1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. E3 2016 - "The Legend of Zelda : Breath of the Wild" : que nous réserve le prochain jeu de Nintendo ?
4 min de lecture

E3 2016 - "The Legend of Zelda : Breath of the Wild" : que nous réserve le prochain jeu de Nintendo ?

ÉCLAIRAGE - Révélé à l'E3 2016, ce nouveau volet des aventures de Link semble offrir un monde plus grand que jamais.

"The Legend of Zelda : Breath of the Wild" sortira à la fois sur WiiU et sur Nintendo NX
"The Legend of Zelda : Breath of the Wild" sortira à la fois sur WiiU et sur Nintendo NX
Crédit : Nintendo
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Jamais Hyrule, la terre légendaire de Link et de la princesse Zelda, n'a eu l'air aussi vaste. Mais jamais Hyrule n'a semblé aussi calme, voire vide... La démonstration de Nintendo était sensée être l’événement majeur de cet E3 2016, la naissance d'un chef d'œuvre... et déjà des critiques semblent poindre. C'est l'éternel débat qui surgit lorsque qu'une franchise culte subit une révolution en profondeur. Voyons, point par point, si nous avons raison de craindre ou d'espérer le prochain The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Parlons de ce qui saute aux yeux : les graphismes. Une fois encore Nintendo change sa palette et ses outils. Nous sommes loin du design très cartoon en cel-shading d'un Wind Waker, loin d'un réalisme plus sombre d'un Twilight Princess. Ce Breath of the Wild réalise une fusion des derniers styles graphiques. Plusieurs raisons à cela. D'abord, le jeu sortira simultanément sur deux consoles : la WiiU mourante et bien plus faiblarde que la Playstation 4 ou la XBox One par exemple et la prochaine console de Nintendo. 

Si cette dernière version devrait bénéficier des meilleurs graphismes et d'un niveau de détail dans le traitement de l'aliasing et des lumières, particules et textures, ce Zelda doit être digéré et fluide sur WiiU. Le cel-shading, en permettant de réduire les détails au profit de la direction artistique façon aquarelle, devrait permettre ce grand écart technologique. On aimerait voir un jour un Zelda semblable à un Witcher 3 ou un Uncharted 4, mais ça ne sera pas pour cette fois. 

Deuxièmement, Nintendo veut offrir de la cohérence à sa saga et n'a jamais voulu participer à une course à l’échalote technique. Pour Zelda, la direction artistique et le gameplay seront, comme d'habitude, les valeurs cardinales de création. Rien d'autre. Le résultat est loin d'être laid. Breath of the Wild donne à voir des couleurs, une nature luxuriante et un style. Beaucoup tomberont amoureux de ce style qui apporte une vraie poésie au titre, d'autres pesteront devant certains effets de texture du feuillage par exemple qui évoque le jeu vidéo du début de la décennie et pas la prochaine génération.

Un RPG plus technologique

Ce nouveau jeu adopte des moments de gameplay qui peuvent rappeler aux joueurs certains jeux de rôle en monde ouvert comme Skyrim ou The Witcher. Certaines choses n'évolueront pas : les petits cœurs pour la vie demeurent et Link n'aura pas à gagner des points d'expérience pour grimper de niveau comme dans un Final Fantasy. Néanmoins de nombreux éléments rappellent les mécaniques de RPG. Les objets par exemple grimperont de niveau pour devenir plus puissants ou rapides. Ils permettront par divers moyens physiques de débloquer des passages et de diversifier les combats. 

À lire aussi

Un arc deviendra de plus en plus fort par exemple. Il devrait aussi y avoir un système de capacités plus ou moins surnaturelles qui permettront à Link de réaliser certaines actions. Notre héros pourra se rendre dans près de 100 autels pour récupérer ses pouvoir. Un exemple vu dans la démonstration de l'E3 : le pouvoir de figer dans le temps certains objets. Vous pourrez stopper un boulet géant qui fonce sur vous puis le renvoyer très loin avec un marteau par exemple. Vous pourrez aussi contrôler les éléments métalliques de votre environnement...Ce qui nous amène directement à l'univers moins magique et plus technologique de cet épisode.

De nombreux spécialistes se battent pour savoir où chaque Zelda se situe dans une grande frise chronologique, les uns par rapport aux autres. Celui-ci semble se dérouler dans le futur d'Hyrule. Longtemps après les événements de Ocarina of Time qui reste une référence historique. Flèches explosives, aimant, laser... L'ambiance est moins médiévale, sans tomber dans la science-fiction, rassurez-vous.

Priorité à l'environnement

Une surprise : le trailer nous fait entendre une voix, qui parle en anglais et que demande à Link de "se réveiller". Une vraie révolution puisque les personnages de Zelda adoptent en général un charabia incompréhensible ou ne parlent pas. Link ne se lancera pas dans de grandes conversations et semble tout aussi mutique mais on pourrait espérer quelques dialogues. Cela participerait d'une vraie révolution pour la saga.

Comme l'indiquent le titre et le logo du jeu, on se trouve dans un monde de ruines où la nature a repris ses droits. La lame de l'épée du héros apparaît émoussée et rongée par le temps et les bâtiments évoquent un monde disparu. La chasse, la collecte d'insectes, les animaux sauvages, la cuisine version camping... Tout semble mener vers un jeu où Link passera plus de temps dans des forêts, des plaines et des canyons que dans de grandes villes animées. 

Naturellement, il peut s'agir pour l'heure d'un mystère que Nintendo entend garder, mais le monde présenté n'est pas très vivant. Où sont les boutiques, les villes, les villages, les peuples, les temples, Ganon et la famille royale d'Hyrule ? Une découverte pour plus tard sans doute. On sait que Zelda aime jouer sur le mystère et les fluctuations temporelles dans ses scénarios. Wait and see.

Comme d'habitude, les joueurs évolueront dans un monde changeant. Météo, cycle jour-nuit... On connaît la musique. Ce Zelda empruntera à d'autres jeux du genre des éléments d'infiltration et de discrétion. Vous pourrez contrôler le niveau de bruit des déplacements de Link et vous devrez le protéger contre les aléas de la vie : température, faim.... Un peu de réalisme à gérer bienvenu.

De nombreux éléments sont encore à découvrir. Que sera le ou les grands méchants ? Où est Zelda et la Triforce ? Quelle durée de vie ? Quelle date de sortie ? Quelles différences entre les versions WiiU et NX ? Tout ce que l'on sait, c'est que Nintendo n'a jamais déçu avec un Zelda et que le jeu se vendra à des millions d'exemplaires. De quoi s'impatienter...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/