1 min de lecture Mémoires

D'où viennent les impressions de déjà-vu ?

Le cerveau va parfois accidentellement inverser la mémoire immédiate et la mémoire longue, livrant une impression de déjà-vu. Ce type d'événement est le plus fréquent entre 25 et 30 ans.

micro generique Questions au saut du lit Jean-Baptiste Giraud iTunes RSS
>
D'où viennent les impressions de déjà-vu ? Crédit Image : Petr Novák, Wikipedia | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Baptiste Giraud Journaliste

Il y a eu de nombreuses théories élaborées sur le déjà-vu. Un français, Emile Boirac, en parle pour la première fois en 1876, dans son livre L’avenir des sciences psychiques,  ce qui explique sans doute que l’on parle aussi de “déjà vù” en anglais.

Plusieurs explications ont été apportées, mais une seule domine aujourd'hui : le déjà-vu sera la conséquence d’un petite erreur du circuit d’enregistrement des souvenirs dans le cerveau

Dans notre tête, il y a plusieurs niveaux de mémoire. Il y a l’immédiate, ou mémoire de travail, qui retient un numéro de téléphone, un étage, un nom, ou une course à faire puis l'oublie rapidement. Et puis il y a la mémoire longue, qui enregistre durablement certains de nos souvenirs.

La théorie pour expliquer le déjà-vu est donc qu'un souvenir mémorable va parfois se stocker dans la mémoire immédiate au lieu d’aller dans la mémoire longue. Quand le cerveau vérifie la sauvegarde, comme le fait un ordinateur, il l’interprète comme un souvenir ancien, parce qu’il est codé comme tel. En réalité, c’est un souvenir qui vient d’être sauvegardé.

À lire aussi
"Une terre promise" le livre de Barack Obama dans une librairie de Washington en novembre 2020 États-Unis
Mémoires de Barack Obama : 3 choses à retenir du livre événement

Le déjà-vu concerne principalement les hommes et les femmes de moins de 25-30 ans. Après ça, le cerveau est mûr et il ne fait plus ce genre d’erreurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mémoires Médecine Humains
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants