1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. "Crying makeup" : quelle est cette étrange tendance qui se répand sur TikTok ?
1 min de lecture

"Crying makeup" : quelle est cette étrange tendance qui se répand sur TikTok ?

Les adeptes des réseaux sociaux et en particulier de TikTok ont probablement vu des dizaines de vidéos et photos de jeunes femmes aux traits marqués, comme si celle-ci venait de pleurer. Il s'agit en réalité de la nouvelle tendance beauté.

Crying make-up : tendance réseaux sociaux.
Crying make-up : tendance réseaux sociaux.
Crédit : Capture d'écran Instagram @kharisma.ptrr
Jeanne Le Borgne

"Ceci s'adresse à toutes les filles instables. Vous voyez comme on est belles quand on pleure ?" Pour Halloween, l'influenceuse beauté Zoe Kim Kenealy a proposé une vidéo TikTok dans laquelle elle reproduit de manière glamour, grâce à du maquillage, les traits affichés par notre visage après une crise de larmes. Yeux larmoyants, pommettes rosées, lèvres gonflées... La jeune influenceuse donne tous ses conseils et la vidéo devient rapidement virale. Sur Tiktok, la vidéo a été vue plus de 4,2 millions de fois en quelques semaines et le maquillage reproduit plus de 130.000 fois par des internautes du monde entier. 

Concrètement, Zoe Kim Kenealy conseille de "flouter" le contour de ses lèvres avec un rouge à lèvres une teinte au-dessus de sa carnation naturelle, d'appliquer un blush bien rose sur la paupière mobile et en dessous des yeux, puis d'y appliquer de l'highlighter liquide. Ne pas hésiter également à en appliquer sur le nez et l'arc de cupidon pour reproduire de fausses larmes. "Les cils doivent être courbés", assure la maquilleuse. Un petit coup de gloss et le tour est joué. 

@zoekimkenealy #greenscreen crying makeup look tutorial 😅 Can I go as a crying person for Halloween or is that not a thing #cryingmakeup #tearmakeup #cryingeyes #makeupforhalloween ♬ Show Me How (Album V) - Men I Trust

Une vidéo qui, comme chaque tendance TikTok, connaît son lot de critiques. Une grande partie des internautes assurent ne pas se reconnaître dans ce maquillage. Certains y voient toutefois une manière de normaliser le fait de pleurer, alors même que de plus en plus de stars, à commencer par Bella Hadid, osent montrer leurs moments de faiblesse et leurs (vraies) larmes sur les réseaux sociaux. Là où la tendance devient plus problématique, c'est qu'elle banalise quelque part la tristesse et rend glamour le fait de pleurer. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire