2 min de lecture Rugby

Coupe du monde de rugby 2015 : les joueurs traqués par l'organisation sur Twitter

Le comportement des joueurs sur les réseaux sociaux sera scruté de près par l'organisation du tournoi pendant la Coupe du monde de rugby.

micro generique Clics à la une La rédaction de RTL
>
Coupe du monde de rugby 2015 : les joueurs traqués par l'organisation sur Twitter Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Les réseaux sociaux vont être traqués pendant la Coupe du Monde de Rugby, et l'organisation ne rigole pas.
Saviez-vous que les joueurs ont failli se faire priver de leurs smartphones les jours de match. Punis. Pourquoi ? afin de ne pas contrecarrer volontairement ou non la communication de l’événement qui est ve-rrou-illée.

Les organisateurs ne sont pas allés aussi loin mais attention à ceux qui pourraient communiquer pendant le match (il est interdit de tweeter, facebooker ou instagrammer quoi que ce soit une heure avant le match). Pas question non plus de montrer des produits qui ne seraient pas labellisés. Les contrevenants risques 10.000 livres d'amende soit près de 13.000 euros. Les choses ne sont pas faites à moitié.


Une équipe de traqueurs va passer ainsi des heures et des heures à éplucher les publications des centaines de joueurs sur Twitter, Facebook, Instagram…

Mais aussi dans "Clics à la une"

La riposte s'organise sur Facebook

À lire aussi
société
"L'arnaque à l'amour", une escroquerie qui se répand sur Internet

Nous évoquions hier la démarche du Daily Mail qui voulait dénoncer le racisme des commentaires sur Internet en intégrant des faux commentaires inspirés de textes nazis à propos des migrants pour voir s'ils seraient soutenus par des Internautes. Cette fois ci la riposte s'organise. Elle s'organise sur Facebook mais uniquement de l'autre côté du Rhin pour l'instant.  Facebook Allemagne a annoncé dans un communiqué des nouvelles mesures pour faire face au racisme sur la plate-forme.


Le ministre allemand de la Justice, Heiko Maas, qui a rencontré la direction de l'entreprise a précisé qu'une  task force serait mise en place pour lutter contre les messages de haine. "L'objectif est d'améliorer la gestion des  réclamations (de ceux qui se plaignent de messages haineux ou racistes, ndlr)". Le ministre avait appelé ces derniers jours Facebook à "en faire plus pour que son réseau ne devienne pas une cour de récréation pour l'extrême droite".

C'est une opération qui arrive peu de temps après la publication d'une vidéo sur Facebook et YouTube d'une ministre écologiste allemande dans laquelle elle lisait les messages haineux qui lui étaient adressés face caméra. Je cite : "je n'ai pas l'habitude de frapper les femmes mais pour toi je ferai une exception. "Hey la grosse, sale rat stupide…"

Le but est d'agir plus vite mais aussi de contre ces attaques sur Internet. Une "large campagne" pour promouvoir le "counter speech", le contre discours anti-raciste et anti-violent avec des raisonnements argumentés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rugby Coupe du monde de rugby Réseaux sociaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants