1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Airbnb lance de nouvelles mesures pour prévenir les fêtes non autorisées
1 min de lecture

Airbnb lance de nouvelles mesures pour prévenir les fêtes non autorisées

Dans le cadre de sa lutte contre les comportements inappropriés, Airbnb prévoie une série de mesures destinées à stopper les fêtes sauvages en France.

L'application Airbnb
L'application Airbnb
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Nicolas Barreiro
Journaliste

Airbnb poursuit sa lutte contre les comportements inappropriés. À partir du vendredi 14 août, la société américaine compte tester de nouvelles mesures en France afin, notamment, de limiter les fêtes sauvages.

Ce nouveau dispositif, déjà testé aux États-Unis et au Canada, concerne les jeunes de moins de 25 ans. Plus particulièrement ceux qui disposent de moins de trois avis positifs sur leur profil. Airbnb leur interdira désormais de réserver une maison proche de leur domicile.

Les premiers tests effectués en Amérique du Nord ont déjà fait leur preuve selon la société. Ils auraient montré "une baisse significative du nombre de soirées non autorisées organisées", explique Airbnb dans un communiqué.

Le directeur des affaires publiques d’Airbnb pour la zone EMEA, Patrick Robinson, explique que ce dispositif reste avant tout une affaire de voisinage, "Nous voulons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour promouvoir les rapports de bon voisinage et nous espérons que cette nouvelle mesure ne laissera aucun doute sur le fait que les fêtes non autorisées n’ont pas leur place dans des logements proposés sur Airbnb".

Lutter contre les fêtes sauvages

À lire aussi

En revanche, ces restrictions ne touchent pas les clients de moins de 25 ans qui ont plus de trois avis favorables ou qui se rendent loin de chez eux.

Depuis 2019, Airbnb interdit les soirées et événements sans organisation. La société a d'ailleurs temporairement désactivé le filtre "adapté aux événements" dans les recherches sur sa plateforme.

Les hôtes sont même incités à se procurer des détecteurs de bruit afin d'empêcher les fêtes sauvages organisées à l'insu des propriétaires. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/