1 min de lecture Téléphonie

5G : "Pas de bannissement total" de Huawei en France

Huawei ne fera pas l'objet d'un "bannissement total" du marché français de la 5G selon l'Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques.

Le siège de Huawei à Londres
Le siège de Huawei à Londres Crédit : Adrian DENNIS / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

L'équipementier télécom chinois Huawei ne fera pas l'objet d'un "bannissement total" du marché français de la 5G, mais les opérateurs français l'utilisant vont recevoir des autorisations d'exploitation limitées à huit ans, selon l'Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques (Anssi), ce qui compromet l'accès du groupe chinois au marché hexagonal de la 5G.

"Ce que je peux dire, c'est qu'il n'y aura pas un bannissement total. Les opérateurs qui n'utilisent pas Huawei, nous les incitons à ne pas y aller car c'est un peu le sens naturel des choses. Ceux qui l'utilisent déjà, nous délivrons des autorisations dont la durée varie entre trois et huit ans", a déclaré dans un entretien aux Échos Guillaume Poupard, directeur général de l'Anssi, chargée par le gouvernement d'instruire ce dossier.


"Les décisions sont prêtes", a déclaré M. Poupard, confirmant une information de l'AFP mardi selon laquelle ces décisions n'attendent plus que d'être signées par l'exécutif. Seuls trois équipementiers télécoms, les européens Nokia et Ericsson et le chinois Huawei, sont capables de fournir les équipements pour les futurs réseaux 5G, le futur système de télécommunications mobile.

"Ce que l'on fait sur la 5G en France, c'est un compromis. Il faut développer la 5G dans des conditions économiques acceptables pour les opérateurs télécoms et aussi souveraines, qui nous permettent de ne pas être dépendants de tel ou tel équipement ou pays", a expliqué le directeur de l'Anssi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Téléphonie Technologie Huawei
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants