1. Accueil
  2. Actu
  3. Quenelle sur une étiquette de Beaujolais : un viticulteur touché par la polémique
1 min de lecture

Quenelle sur une étiquette de Beaujolais : un viticulteur touché par la polémique

La polémique sur la quenelle frappe désormais un producteur de Beaujolais. L'étiquette d'une de ses cuvées montre un vigneron faisant le geste controversé.

L'étiquette de la cuvée "Le Béret, quenelle viticole" fait polémique.
L'étiquette de la cuvée "Le Béret, quenelle viticole" fait polémique.
Crédit : Capture d'écran sur le site égalité et réconciliation
La rédaction numérique de RTL & AFP

Interrogé dans Le Progrès de ce mardi 4 février, le viticulteur assure qu'il n'avait "aucune idée de la signification de la quenelle" quand son client a passé commande de l'étiquette. Pour lui, le geste faisait même "référence à Coluche". Fin octobre, il avait ainsi répondu favorablement à une commande de bouteilles de vin sur l'étiquette desquelles un vigneron dessiné fait le geste perçu par certains comme un signe nazi inversé. L'information avait été relayée en novembre sur un blog du site Rue 89.

L'étiquette concernée est celle de la cuvée "Le Béret, quenelle viticole" de Jean-Paul Décourd, producteur à Saint-Clément-sur-Valsonne (Rhône). La commande a été passée par un courtier de vins en ligne, Sanguisterrae.fr, à destination d'un restaurant parisien, explique le quotidien régional.

Promotion faite par Alain Soral

En novembre, le site internet article11.info avait évoqué ces étiquettes dans un article consacré à Alain Soral, essayiste proche de l'extrême droite et de Dieudonné. Le site internet Égalité et Réconciliation, l'association politique d'Alain Soral, a d'ailleurs fait la promotion des bouteilles en question et d'un restaurant parisien, "Au Doux Raisin".

Les derniers statuts enregistrés au greffe du commerce de Dijon par la SARL Sangis Terrae, domiciliée à Beaune (Côte-d'Or), indiquent qu'elle est la propriété de Charles-Alban Schepens et de Thibaut de Buretel de Chassey. On retrouve cette SARL derrière le restaurant parisien.

À écouter aussi

Charles-Alban Schepens, qui fut candidat sur la liste antisioniste de Dieudonné aux élections européennes de 2009, est le président d'une association de "Fraternité Franco-Serbe", selon le site internet de celle-ci. Thibaut de Buretel de Chassey, gérant de sociétés à Paris, est le chef du mouvement du "Renouveau français", fondé en 2005 et "d'inspiration contre-révolutionnaire et catholique", selon le site internet de celui-ci.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.