1 min de lecture Sexe

Sexe : à quoi sert la masturbation ?

PODCAST - Dans le deuxième épisode des "Français au lit", le sexothérapeute Alain Héril explique pourquoi la masturbation ne devrait pas être une pratique sexuelle taboue.

Les Français au lit Les Français au lit RTL Originals iTunes RSS
>
Saison 2 - 2. Rencontre avec la masturbation Crédit Image : Unsplash/@rigged_rp | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date : La page du podcast
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"La masturbation c'est quelque chose de naturel." Dans le deuxième épisode du podcast Les Français au Lit, le sexothérapeute Alain Héril démonte les préjugés sur cette pratique sexuelle qui reste taboue chez les femmes, comme chez les hommes. Il insiste : celle-ci est même bénéfique.

Elle permet d'abord d'avoir des orgasmes et donc, d'expérimenter un plaisir intense. "On sait très bien les vertus que peuvent avoir les orgasmes d'un point de vue neurophysiologique, ça a été étudié", explique Alain Héril depuis son bureau à Lyon. Ainsi, Andrew, 25 ans, se masturbe souvent avant d'aller dormir.

"J'ai tendance à souvent beaucoup réfléchir et souvent à avoir du mal à m'endormir de me masturber ça me permet d'arrêter de réfléchir", explique-t-il. La masturbation détend... mais ce n'est pas là son seul bienfait.

La masturbation, c'est faire ses gammes sexuelles

Alain Héril, sexothérapeute
Partager la citation

Plus qu'être bénéfique pour la physiologie, la masturbation sert à mieux appréhender son corps, ses désirs, et ses goûts en matière de sexualité. "On apprivoise son sexe, et puis c'est comme les pianistes virtuoses, résume Alain Héril. Tous les pianistes virtuoses font des gammes et bien la masturbation, c'est faire ses gammes sexuelles".

À lire aussi
La majorité des hommes ne consultent pas quand ils ont des problèmes d'érection sexualité
Sexualité : que faire lorsqu'on a "une panne" ?

Tout cela dans la perspective d'être plus à l'aise dans une sexualité partagée. "Mieux on connaît son corps, mieux on connaît ses sensations et tout ça, mieux on est avec l'autre parce qu'on se connaît et on peut se présenter à l'autre de manière simple, directe", explique Alain Héril.

Une analyse à laquelle Laurent, 57 adhère : pour lui se masturber, c'est "retrouver sa responsabilité sexuelle". "Qui d'autre que vous peut savoir mieux que vous ce qui vous fait plaisir ?" interroge-t-il en guise de conclusion.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexe Sexo Sexualité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants