1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Xavier Bertrand sur RTL : "Le permis de conduire est devenu un impôt qui ne dit pas son nom"
2 min de lecture

Xavier Bertrand sur RTL : "Le permis de conduire est devenu un impôt qui ne dit pas son nom"

INVITE RTL - Le président sortant propose que sa région prenne en charge "90% du prix du permis de conduire" pour permettre aux jeunes et parents isolés d'aller travailler.

Xavier Bertrand le 3 juin 2021 sur RTL
Xavier Bertrand le 3 juin 2021 sur RTL
Crédit : RTL
Xavier Bertrand était l'invité de RTL du 3 juin 2021
12:54
Xavier Bertrand est l'invité d'Alba Ventura
12:54
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Xavier Bertrand a pour ambition, comme Nicolas Sarkozy avant lui, de mettre en avant deux valeurs : le travail et l'autorité. Des piliers de la droite toujours efficace en campagne. Mais en se plaçant dans l'héritage d'une droite sociale d'inspiration gaulliste et chiraquienne, il s'autorise aussi quelques coups de pouce bien peu libéraux pour rectifier certaines inégalités. 

"Je fais ! Pour les jeunes, qui sont aujourd'hui, en milieu rural, confrontés à un problème : la mobilité. Nous allons prendre en charge 90% du prix du permis de conduire pour leur permettre d'aller travailler, a-t-il annoncé sur RTL. Nous avons décidé de ne pas le faire seulement pour les jeunes mais aussi pour les parents qui élèvent seuls leurs enfants et qui sont confrontés à ce problème. Vous savez le permis de conduire est devenu un impôt qui ne dit pas son nom. 1.500 euros ! Combien de familles peuvent se permettre de payer le permis de conduire comme ça, facilement, à leurs enfants. La région le fera", a-t-il promis. 

Il ne s'agit pas là d'une proposition inédite. Valérie Pécresse, l'amie et rivale de Xavier Bertrand à la tête de la région Île-de-France a, elle aussi, mis en place une aide similaire mais moins générale. Depuis le 1er mars 2021, la Région Île-de-France finance jusqu'à 1.300 euros le permis B aux jeunes Franciliens de 18 à 25 ans en insertion professionnelle. 60.000 jeunes sont potentiellement concernés par cette mesure. Un prêt qui ressemblait à l'aide au permis de conduire, créée par la région Hauts-de-France, pour que les jeunes disposent d'un prêt de 1.000 euros pour passer derrière volant. Xavier Bertand en faisait la promotion déjà en 2019. La promesse de 2021 semble donc se diriger vers plus de générosité même s'il faut attendre de voir les critères sur le papier pour être certain. 

L'État a aussi mis en place diverses aides pour favoriser l'obtention de ce sésame pour la mobilité et l'emploi : le permis à 1 euro par jour pour les 15-25 ans (un prêt dont les intérêts sont payés par l'État), l'aide pour les apprentis, pour les chômeurs, pour les personnes en situation de handicap, l'utilisation du compte personnel de formation (CPF), etc. De nombreuses collectivités, comme les communes, ont aussi mis en place plusieurs aides qui peuvent se cumuler entre elles. Un mille-feuille peu lisible qui mériterait d'être simplifié et uniformisé pour remplir son objectif social.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/