3 min de lecture Vœux présidentiels

Voeux 2015 : Hollande oppose la réforme et l'audace aux conservatismes et aux populismes

François Hollande s'est fait mercredi dans ses vœux du Nouvel An pour 2015 le chantre de la réforme, de l'"audace" et de la "confiance" face aux conservatismes, "nombreux", et aux populismes, "dangereux".

François Hollande, le 31 décembre 2014
François Hollande, le 31 décembre 2014 Crédit : AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'Elysée avait promis des voeux "combatifs". Et le chef de l'Etat a tenu parole, au moins sur la forme, prononçant pour la première cette allocution solennelle de neuf minutes assis à sa table de travail, dans son bureau de l'Elysée, flanqué des drapeaux européen et français en arrière-plan.

Hollande prône la "persévérance"

"Nous avons toutes les raisons d'avoir confiance en nous mais à une condition : avancer, faire preuve d'audace, refuser le statu quo, écarter la régression", a-t-il lancé d'une voix ferme, usant à foison du "je" comme pour souligner sa primauté au sein de l'exécutif. 

J'ai tenu bon et suivi fermement le cap que je m'étais fixé

François Hollande
Partager la citation

"J'ai tenu bon et suivi fermement le cap que je m'étais fixé", a-t-il martelé, prônant la "persévérance", la "constance" et le "travail dans la durée". 

Une manière de tourner à demi-mot la page d'une année 2014 marquée par l'éclatement de sa majorité avec le départ des Verts du gouvernement, le feuilleton de sa vie privée, avec notamment sa séparation d'avec Valérie Trierweiler, et les scandales qui ont éclaboussé plusieurs ministres et membres  de son entourage. Mais une manière aussi de rester clairement dans la course pour la présidentielle de 2017. 

À lire aussi
Emmanuel Macron lors de ses vœux aux Français pour 2019 politique
Emmanuel Macron : il y avait "une forme d'excuses" dans les vœux, dit Duhamel

Reparti à la conquête de l'opinion, François Hollande, président le plus impopulaire de la Ve République mais dont la cote a connu un léger rebond en décembre, a tenté ainsi de refermer sur une note d'espoir une année 2014 qui, de son propre aveu, a été "rude et jalonnée d'épreuves de toutes sortes".  

la loi Macron, "un coup de jeune"

2014 restera marquée par une série de sévères revers électoraux pour la gauche, un nouveau dérapage des déficits publics et une croissance atone. Mais c'est surtout sur la question du chômage qui a atteint un nouveau record en novembre que le président Hollande était attendu.

Sur ce point, il est resté prudent après avoir échoué un an plus tôt à "inverser la courbe du chômage", observant simplement que "face au chômage, c'est en faisant preuve d'initiative que nous réussirons"

La France est prête à se transformer

François Hollande
Partager la citation

Le chef de l'Etat en est d'ailleurs persuadé : "La France est prête à se transformer" et "vous y êtes prêts", a-t-il lancé aux Français. "Mon devoir, avec le gouvernement de Manuel Valls, c'est de tout faire, tout entreprendre pour préparer la France de demain, de tout donner pour notre pays", a-t-il poursuivi. 

Pour François Hollande, la traduction imminente de cette transformation sera le vote de la loi Macron, censée libérer les énergies entrepreneuriales. Prochainement débattue au Parlement, elle donnera, selon lui, "un coup de jeune" à la société française. 

Combattre des conservatismes et les populismes

"La France avancera donc l'année prochaine, dans tous les domaines et pour tous (...) Ce combat, je le mènerai jusqu'au bout, contre les conservatismes, et ils sont nombreux, contre les populismes, et ils sont dangereux", a-t-il dit. 

Ce n'est pas en nous divisant, en stigmatisant une religion, en cédant à la peur que nous nous protégerons

François Hollande
Partager la citation

"Devant les menaces qui montent, qui s'appellent terrorisme, communautarisme, fondamentalisme, ce n'est pas en nous divisant, en stigmatisant une religion, en cédant à la peur que nous nous protégerons", a-t-il ajouté. 

Cet appel à l'unité du pays était d'autant plus attendu après la récente série d'agressions à Joué-les-Tours, Dijon et Nantes.

2015 : "Une année essentielle pour la planète"

Récemment converti à l'écologie, François Hollande a souligné aussi que l'année 2015 serait "une année essentielle pour la planète", plaidant même pour  une "déclaration sur les droits de l'humanité" lors de la conférence mondiale sur le climat que la France accueillera à Paris fin 2015. 

"Je ferai tout pour que, à Paris, en 2015, la conférence soit un succès", a-t-il insisté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vœux présidentiels François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants