2 min de lecture Primaire Les Républicains

VIDÉO - Primaire de la droite : les candidats crispés autour des affaires judiciaires

ZAPPEUR - Lors du débat de la primaire Les Républicains, les candidats ont dû régler leurs comptes sur les affaires judiciaires.

>
Primaire Les Républicains : les candidats crispés autour d'une affaire judiciaire Crédit Image : Christophe Guibbaud | Crédit Média : RTL | Date :
Maxime Carignano
Maxime Carignano
et Camille Kaelblen

Les candidats à la primaire Les Républicains ont participé au premier débat organisé par RTL, TF1 et Le Figaro, jeudi 13 octobre. Ce débat a été l'occasion pour les politiciens de présenter leur programme tout en essayant de se démarquer les uns des autres. Et parmi tous les thèmes qui ont été évoqués, la question de l'intégrité des dirigeants politiques est revenue au centre des discussions, notamment par Bruno Le Maire.

Celui-ci a exigé la transparence des candidats en demandant de rendre public le casier judiciaire. Ce qui fait directement écho à Alain Juppé, condamné en 2004 à 14 mois de prison avec sursis et à un an d'inéligibilité pour prise illégale d'intérêt dans l'affaire des emplois fictifs. "Je tiens mon casier judiciaire à la disposition de Bruno Le Maire. Il est connu, tout le monde connaît la condamnation qui m'a été infligée. On ne va pas reprendre l'histoire qui est déjà ancienne", s'est défendu Alain Juppé.

Après une première partie d'émission plutôt calme, la tension est montée à propos de l'affaire Bygmalion. Nicolas Sarkozy a alors répondu sans détour : "Ce ne sont pas des déclarations qui honorent ceux qui les prononcent. Mon casier judiciaire, après 37 ans de vie politique, il est vierge", a affirmé Nicolas Sarkozy, "et depuis 5 ans, je suis le Français qui a été le plus écouté, perquisitionné, interrogé. Résultat : 5 non-lieux."

François Fillon a quant à lui été mis en cause dans le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme. La réponse de l'ancien ministre a été sans appel : "Jean-Pierre Jouyet est un menteur et je découvre que le président de la République française est inefficace, incompétent mais également manipulateur. Et moi j'ai honte, j'ai honte pour mon pays de voir que le président de la République se prête à des accusations aussi médiocres".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Les Républicains Primaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants