1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marine Le Pen dément sur CNN des propos sur les migrants qu'elle a bien tenus
2 min de lecture

Marine Le Pen dément sur CNN des propos sur les migrants qu'elle a bien tenus

La candidate du Front national à la présidentielle nie avoir déclaré des propos sur les clandestins, pourtant encore visibles dans une interview datant de 2012.

Marine Le Pen lors d'une interview sur CNN
Marine Le Pen lors d'une interview sur CNN
Julien Absalon
Julien Absalon

Simple oubli ou mémoire très sélective ? Au cours d'une interview sur la chaîne américaine CNN, une journaliste a demandé à la candidate à l'élection présidentielle de réagir à des propos controversés avancés en 2012 sur l'immigration clandestine. La déclaration en question avait été tenue dans un entretien vidéo accordé à un journaliste de la télévision australienne SBS.

Marine Le Pen déclarait alors, dans un extrait de neuf minutes mis en ligne le 8 mai 2012 et encore disponible sur YouTube : "Je suis extrêmement tolérante et hospitalière. Vous l'êtes vous-même. Est-ce pour ça que vous accepteriez que douze clandestins viennent s'installer dans votre appartement ? Vous n'accepteriez pas ! Et que, de surcroît, ils changent le papier peint ? Et même que pour certains d'entre eux, ils volent votre portefeuille et qu'ils brutalisent votre femme ? Vous n'accepteriez pas ! Voilà. Par conséquent, nous sommes accueillants, mais c'est nous qui décidons avec qui nous sommes accueillants".

Dans son interview du 1er février 2016 sur CNN, la journaliste cite donc une partie de ce verbatim. Cependant, Marine Le Pen fait mine d'être surprise et nie formellement avoir prononcé ces mots. "C'est une plaisanterie, j'espère ?", lance-t-elle dans un premier temps. "Non, madame. Ce propos est un propos qui est peut-être extrêmement mal traduit - j'essaie de penser qu'il y a une bonne foi derrière ça - ou totalement dénaturé". Il s'agissait donc pourtant bien de ses propres déclarations, ce que la journaliste de CNN a démontré a posteriori, en diffusant dans son émission la vidéo datant de 2012.

"Je ne parlais pas des immigrés clandestins"

Reste qu'après avoir démenti ses propres propos, la candidate rappelle la politique migratoire qu'elle défend et reconnaît avoir fait "un parallèle avec le domicile personnel". Puis développe : "J'avais fait un parallèle avec le domicile personnel en disant que vous n'accepteriez pas que quelqu'un que vous n'avez pas invité chez vous vienne, s'installe, décide de la couleur de la tapisserie, décide du repas du soir, ou décide de l'école où doivent aller vos enfants. Vous supporteriez d'autant moins d'accueillir comme ça quelqu'un qui vienne chez vous sans votre avis si, en plus, ils commettaient un certain nombre d'actes qui étaient des actes illégaux".

À lire aussi

La journaliste la relance pour lui demander si tout compte fait elle admet avoir tenu les propos de 2012, très semblables à ceux qu'elle venait d'exprimer à l'instant : "Vous avez dit ça, alors ?" Mais Marine Le Pen nie une nouvelle fois. "Mais je ne parlais pas des immigrés clandestins", assure-t-elle. Pourtant, en 2012, elle disait donc très clairement : "Est-ce pour ça que vous accepteriez que douze clandestins viennent s'installer dans votre appartement ?".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/