1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - François Fillon : "Non, il n'y a pas de vote caché", assure Benoist Apparu
1 min de lecture

VIDÉO - François Fillon : "Non, il n'y a pas de vote caché", assure Benoist Apparu

FACE AUX INTERNAUTES - Selon l'ancien ministre, les sondages "ne peuvent pas anticiper les mouvements de l'opinion".

Benoist Apparu invité de la social room RTL
Benoist Apparu invité de la social room RTL
Marie-Pierre Haddad

Y a-t-il un vote caché en faveur de François Fillon ? Pour Benoist Apparu, la réponse est claire : "Non". L'ancien porte-parole du candidat a répondu aux questions des internautes de RTL, ce mardi 4 avril. "Je ne crois pas à la théorie du vote caché. Quand on n'a pas de sondages qui correspondent tout à fait à ce qu'on souhaite, on dit soit que l'on ne croit pas aux sondages, soit qu'ils sont mal faits. Je ne crois ni à l'un, ni à l'autre. Un sondage ne sait pas anticiper les mouvements de l'opinion", explique l'ancien ministre délégué au Logement. 

Le maire de Châlons-en Champagne estime qu'un certain nombre d'électeurs de droite "boudent dans les sondages. La veille du premier tour de l'élection présidentielle, ils vont se dire que leur devoir est d'aller voter et vont voter pour leurs idées, celles de la droite et du centre". 

Autre question posée par nos internautes : Christian Estrosi aurait-il dû rencontrer Emmanuel Macron "hors caméra" ? "Quand on fait des choses en politique, devant caméra, c'est que l'on veut passer un message. ON ne ne peut pas juste parler d'un accueil républicain. Christian Estrosi a voulu faire passer un message en disant : 'Il y a un républicain qui est Emmanuel Macron. Je me suis battu ici contre le Front national et je me battrai demain contre le Front national", explique Benoist Apparu. L'ancien ministre comprend la réaction agacée de François Fillon par cette rencontre. "Il est engagé dans le premier tour de l'élection présidentielle et il n'a pas forcément envie que l'on envisage le second tour avant que le premier ne soit passé. Mécaniquement, ça le fragilise", explique-t-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/