1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - François Fillon à ses militants : "Ne baissez pas les yeux, ne baissez pas la tête"
1 min de lecture

VIDÉO - François Fillon à ses militants : "Ne baissez pas les yeux, ne baissez pas la tête"

Le candidat de la droite à la présidentielle a défendu son honneur et martelé qu'il irait "jusqu'au bout" dans une vidéo sur Facebook.

François Fillon a publié une vidéo sur Facebook pour contre-attaquer vendredi 3 février 2017.
François Fillon a publié une vidéo sur Facebook pour contre-attaquer vendredi 3 février 2017.
Crédit : Facebook
VIDÉO - François Fillon à ses militants Ne baissez pas les yeux, ne baissez pas la tête
01:25
Dominique Tenza & Ludovic Galtier

Il rêve toujours d'un destin présidentiel. François Fillon ne baisse pas la garde, malgré les révélations successives du Canard Enchaîné. Comme tout bon pilote automobile, pas question de ralentir alors que la pente devient plus raide. Au contraire, dans une vidéo publiée sur son compte Facebook,  le candidat de la droite et du centre confirme sa volonté d'aller jusqu'au bout. Une vidéo dans laquelle il semble avoir repris quelques forces. On est loin du candidat-fantôme, fatigué, aperçu à Charleville-Mézières le 2 février. Il s'adresse directement à ses militants et leur demande de tenir le choc. "Je vous le demande, ne baissez pas les yeux, ne baissez pas la tête, je tiendrai bon face à ceux qui dans l'ombre tentent de m'atteindre."

Sa défense est toujours la même : il ne serait que la victime d'un plan fomenté par la gauche et destiné à l'abattre. Un message que ses équipes sont chargées de marteler tout le week-end sur les marchés grâce à un tract édité à 3 millions d'exemplaires, dans lequel François Fillon se dit l'objet d'une "chasse à l'homme".

Face à la pression de son propre camp, qui envisage depuis plusieurs jours tous les plans B, il a donc décidé de s'ouvrir, de communiquer et d’accélérer. Il a reçu hier les principaux cadres du parti et a même eu Nicolas Sarkozy au téléphone. Dès la semaine prochaine, c'est une intense campagne de terrain qui démarre. Il sera mardi 7 février à Troyes, le lendemain en Île-de-France et jeudi 9 février dans la Vienne, bien décidé à tout faire pour rester en course. Son agenda est tout sauf celui d'un candidat décidé à jeter l'éponge.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/