1 min de lecture Politique

VIDÉO - Bertrand Delanoë : "Je laisse à chacun sa mesquinerie"

INVITÉ RTL - Bertrand Delanoë répond aux critiques qui ont émaillé la décision de la mairie de lui attribuer un bureau pour qu'il continue à mener les affaires courantes en sa qualité d'ancien maire de Paris.

Bertrand Delanoë était l'invité de "RTL Soir" mardi 20 mai 2014
Bertrand Delanoë était l'invité de "RTL Soir" mardi 20 mai 2014 Crédit : RTL
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

L'opposition avait crié au scandale, brandissant le contexte de restrictions budgétaires à la mairie de Paris. Le Conseil de Paris a finalement décidé d'attribuer un bureau et un secrétariat à mi-temps à Bertrand Delanoë. Une polémique qui l'a "un peu agacé", même si, "sans doute qu'il y a quelques mois, [il l'aurait] pris un peu plus à cœur", confie-t-il au micro de RTL, mardi 20 mai.

"Je laisse à chacun sa mesquinerie", continue-t-il, constatant que "ça a été voté dans des conditions tout à fait honorables". "Les citoyens savent que je n'ai jamais abusé des instruments de pouvoir. Ils me connaissent et trouvent normal que s'ils m'écrivent, je leur réponde", estime l'ancien édile.

Un bureau en dehors de l'Hôtel de ville

À 64 ans, et après deux mandats à l'Hôtel de ville de la capitale, Bertrand Delanoë explique qu'en sa qualité d'ancien maire, il y a "un certain nombre de choses qu'il faut continuer à faire vivre", citant des déjeuners "avec des ambassadeurs arabes" ou des rendez-vous avec "pas mal de maires de capitales étrangères". 

"Pour l'instant, je donne mes rendez-vous dans des cafés autour de chez moi. Je ne peux pas faire ça avec le Premier ministre tunisien", explique-t-il, précisant que "le demi-secrétariat" qui lui sera attribué "est déjà à l'Hôtel de ville et ne coûtera donc rien aux Parisiens".

Un bureau qui ne sera pas dans les locaux de la mairie mais "un bureau inoccupé à la direction des affaires culturelles" (l'Hôtel d'Albret, dans le IVe arrondissement de Paris, ndlr). "Je ne veux pas qu'il y ait la statue du Commandeur qui erre dans les couloirs pour qu'on vienne se plaindre", justifie-t-il.

>
Bertrand Delanoë redécouvre les "bonheurs de Paris" avec "un petit peu de jubilation" Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
>
Bertrand Delanoë : "Je laisse à chacun sa mesquinerie" Crédit Image : RTL | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Bertrand Delanoë Mairie de Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants