1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Alexis Corbière : Julien Dray ne doit "pas être le sniper anti-Mélenchon"
1 min de lecture

VIDÉO - Alexis Corbière : Julien Dray ne doit "pas être le sniper anti-Mélenchon"

FACE AUX INTERNAUTES - Le député de la France Insoumise estime que l'"écosystème politique" de Julien Dray "n'existe plus. Il est enfermé dans un vieux monde".

Alexis Corbière dans le #RTLsocialstudio
Alexis Corbière dans le #RTLsocialstudio
Marie-Pierre Haddad

Jean-Luc Mélenchon "ne remplacera pas le Parti socialiste". Au micro de RTL, Julien Dray expliquait au lendemain des élections législatives qu'"il y a quand même aujourd'hui une force qui existe. J'ai passé toute ma semaine - j'étais un peu seul d'ailleurs -, à dire à tous ceux qui me disaient : 'Vous êtes morts, c'est fini, vous allez disparaître', j'ai dit : 'Vous verrez, nous essaierons de repartir d'un bon pied, il y aura un groupe socialiste'". 

En réponse, Alexis Corbière indique avoir "une touche d'affection pour Julien Dray". Invité du #RTLsocialstudio le député de la France Insoumise ajoute que "sa seule fonction aujourd'hui est d'être le pseudo spécialiste du mélenchonnisme. Tout son décor s'effondre derrière lui, son écosystème politique n'existe plus. Il est enfermé dans un vieux monde". 

Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon lors de la campagne présidentielle fait savoir que son "objectif dans la vie n'est pas de remplacer qui que ce soit. Je ne veux pas le remplacer : 'Fais ta vie'. Il est dans une obsession comme si nous étions en concurrence. Je vois un pays qui a besoin de réponses politiques, avec l'écologie, le social et la VIe République. Julien Dray devrait être grand angle et parler des préoccupations des Français et pas être le sniper anti-Mélenchon qui n'arrête pas de rater sa cible".

Dans Le Journal du Dimanche, Xavier Bertrand a déclaré : "Méfions-nous du danger de la France Insoumise". Selon Alexis Corbière, "C'est une confrontation politique. Nous ne sommes pas des violents. Je le prends comme une reconnaissance d'une force en dynamique (...) Nos idées sont majoritaires. Je vois bien qu'il y a parfois une volonté de diabolisation. Nous ne sommes pas un risque pour le pays, nous sommes même une chance".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/