1 min de lecture Réseaux sociaux

Une adhérente REM ment sur son CV et se fait démasquer par un internaute

Une adhérente La République En Marche n'hésite pas à mentir sur son CV et ses relations pour diffuser, sur Twitter, des fake news. Elle a été démasquée par un internaute.

Édouard Philippe à un meeting de La République En Marche le 8 juillet 2017
Édouard Philippe à un meeting de La République En Marche le 8 juillet 2017 Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Sur les réseaux sociaux, il y a les internautes, les politiques, les militants et les faux comptes. Parfois, il semble que les deux derniers de la liste se rejoignent. C'est le cas d'une certaine Agnès Cerighelli. 

Sur Twitter, elle se présente comme étant une "élue La République En Marche", mais aussi la présidente du réseaux féminin "iaeaufeminin.fr" et "porte-parole du Conseil national des femmes françaises". Mais ce CV est "en contradiction avec le contenu qu'elle publie sur le réseau social, mêlant Fake news et attaque ciblant Marlène Schiappa", note Le HuffPost.

Maxime Haes, un internaute militant, a décidé d'en savoir plus sur Agnès Cerighelli. Dans une série de tweets, postés le 2 septembre, il affirme que "tout est faux", concernant le profil de l'internaute. Elle n'est plus présidente du Réseau Féminin IAE depuis 2013, "après la découverte de pratiques douteuses", indique le militant. 

À lire aussi
Un homme avec un smartphone et un ordinateur portable (illustration) justice
Toulouse : que risquent les personnes ayant partagé la vidéo d'un viol sur internet ?

Même constat lorsqu'elle explique être porte-parole du Conseil national des femmes françaises. Maxime Haes publie un tweet du dit conseil qui demande de "rétablir la vérité" et de préciser qu'elle n'est plus porte-parole et ne peut plus s'exprimer au nom du conseil.

Est-elle vraiment élue de la majorité ? Là encore, c'est faux. Elle est adhérente La République En Marche. Elle a d'ailleurs changé depuis sa biographie sur Twitter en précisant qu'elle est "adhérente La République En Marche" et "élue à Saint-Germain-En-Laye". Au delà de CV largement exagéré, cette enquête pose la question de l'influence d'Agnès Cerighelli. Elle poste des photos d'elle avec Emmanuel Macron, mais aussi Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation. Elle utiliserait ainsi "de fausses cartes de visite pour participer à des événements et se rapprocher de personnes influentes. Elle s'est récemment faite passer pour conseillère du président", peut-on lire sur le profil de Maxime Haes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux La République En Marche Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794632888
Une adhérente REM ment sur son CV et se fait démasquer par un internaute
Une adhérente REM ment sur son CV et se fait démasquer par un internaute
Une adhérente La République En Marche n'hésite pas à mentir sur son CV et ses relations pour diffuser, sur Twitter, des fake news. Elle a été démasquée par un internaute.
https://www.rtl.fr/actu/politique/une-adherente-rem-ment-sur-son-cv-et-se-fait-demasquer-par-un-internaute-7794632888
2018-09-03 11:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8zi2k85cdcD50ESw1orFqQ/330v220-2/online/image/2017/1030/7790733843_edouard-philippe-a-un-meeting-de-la-republique-en-marche-le-8-juillet-2017.jpg