1 min de lecture Présidentielle 2017

Un attaché parlementaire peut "être payé à tricoter", selon une proche de Fillon

Florence Portelli, porte-parole de François Fillon, a déclaré mercredi 1er mars sur "BFM" que les missions d'un collaborateur parlementaire étaient très larges.

>
Crédit Image : CECILE CHEVALLIER/SIPA |
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Le camp Fillon hausse le ton. Visiblement exaspérée de l'ampleur prise par le "PenelopeGate", la porte-parole de François Fillon a fait part de son agacement, mercredi 1er mars sur le plateau de BFMTV. "Quand vous êtes assistant parlementaire, vous pouvez même être payé à tricoter", a fulminé Florence Portelli devant Jean-Michel Aphatie. Une façon de rappeler que "quand vous êtes sénateur ou député, c'est vous qui décidez de ce que vous donnez comme travail à votre collaborateur parlementaire". 


La maire de Taverny (Val-d'Oise) aborde ensuite le cas de Marie Fillon, engagée par son père pour effectuer une recherche bibliographique en vue de la rédaction du livre La France peut supporter la vérité. "Excusez-moi mais je ne vois pas en quoi écrire un livre ne fait pas partie du travail qui doit être fait", tempête Florence Portelli, pour qui Marie Fillon était "payée pour assister un parlementaire". Et de poursuivre son raisonnement : "Si le parlementaire, dans le cadre de son travail, a besoin qu'on l'assiste pour faire un bouquin, c'est parfaitement dans les missions d'un collaborateur parlementaire".

Quelques heures plus tôt, le candidat Les Républicains à la présidentielle annonçait lors d'une conférence de presse surprise sa convocation le 15 mars devant les juges en vue d'une éventuelle mise en examen. Une séquence chaotique pour le député de Paris qui suscite l'ire de l'édile, pour qui "cette pratique existe pour tout le monde, même si on ne cite que François Fillon".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François Fillon Penelope Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants