3 min de lecture JO 2024

Total renonce à sponsoriser les JO : "Pas mal d’opportunisme chez Hidalgo", estime Alba Ventura

ÉDITO - Anne Hidalgo aura eu la peau de Total, qui ne sera pas sponsor aux JO de Paris 2024. Le géant pétrolier était devenu gênant à neuf mois des municipales.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Total renonce à sponsoriser les JO : "Pas mal d'opportunisme chez Hidalgo", estime Alba Ventura Crédit Image : CRIS BOURONCLE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura édité par Marie-Pierre Haddad

Le groupe pétrolier Total a donc renoncé à sponsoriser les Jeux Olympiques Paris 2024. Total était dans le viseur d'Anne Hidalgo. La maire de la capitale avait fait savoir au comité olympique qu'elle souhaitait des partenaires privés vertueux pour les JO. Autrement dit, pas de sponsors "sales". A-t-elle raison ?

Elle est dans sa logique. Elle est dans son combat contre la pollution, contre la voiture, avec tout ce qu’elle a mis en œuvre : la fermeture des voies sur berges, les vélib’, les pistes cyclables. Bref un Paris "respirable", comme elle dit. Il faudra penser à s’occuper du métro où l’air n’est pas très respirable...

Et donc dans cette logique, Total n’est pas très fréquentable. Total c’est l’entreprise française qui émet le plus de gaz à effet de serre. Même si l’entreprise pétrolière est en train de bouger. Elle investit dans l’éolien off shore. Elle a mis en service des centrales solaires au Japon. Ce n’est pas encore le grand virage, mais ça bouge. 

Une mission écolo... et politique

Par ailleurs, le plan de sponsoring que Total avait envisagé pour les JO était 100% énergies renouvelables pour le village olympique, mobilité propre pour le transport des athlètes, billet JO couplé avec des billet transport en commun, etc... Mais, Total reste le grand méchant carboné ! Et donc pour Anne Hidalgo, pas question que le groupe profite des JO pour se verdir. Et pas question qu’un partenariat vienne faire tâche dans la belle mission qu’elle s’est assignée.

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 25 avril 2019 JO 2024
Total renonce à sponsoriser Paris-2024 : "Pas une bonne idée", selon Macron

Mission écolo mais aussi mission politique. Les élections municipales approchent. Parce que même si elle est dans sa logique, il y a quand même pas mal d’opportunisme de sa part dans cette affaire.

Anne Hidalgo sait parfaitement que le vote écolo est fort dans la capitale. Elle le savait avant les européennes et le résultat de Yannick Jadot l’a confirmé, il a fait 20% à Paris. Ce qui circule, c’est que si d’aventure Jadot se lançait à la conquête de Paris, il plierait le match face à Hidalgo.

Envoyer un signe aux électeurs écolos

Bon on n’en est pas là du tout… Mais Anne Hidalgo, sait qu’elle doit donner des gages aux Verts de sa majorité. Elle doit envoyer des signes aux électeurs écolos. Comme là avec Total. Parce que ça n’a pas toujours été le cas, elle ne s’est pas toujours bouchée le nez face à Total. Lorsqu’il a fallu trouver de l’argent pour rénover le Théâtre du Châtelet, l’argent du pétrole avait soudain moins d’odeur.

Non parce que si l'on poursuit le raisonnement, le fait que Total investisse dans les travaux de Notre-Dame, est-ce que ça pose un problème à la mairie de Paris ? Et Total étant le sponsor d’une équipe cycliste du Tour de France, croyez-vous que l’étape finale puisse se dérouler sur les Champs-Élysées ?

Le vrai sujet de l’écologie, c’est comment conduire le changement

Alba Ventura
Partager la citation

Bien sûr, on peut trouver qu’un géant pétrolier comme sponsor des JO ce n’est pas très adapté. On peut estimer aussi que les industriels qui ne font pas du bio sont tous des salauds. On peut aussi penser comme l’ancienne ministre verte Delphine Batho qu’il faut supprimer tous les vols intérieurs. Bien sûr on peut rêver de tout changer, on peut décider de faire la chasse à tout !

Sauf que derrière tout ça il y a un monde. Il y a des gens qui ont un emploi dans des compagnies aériennes, il y a des gens qui ne peuvent pas se payer du bio. Il y a aussi des gens qui roulent avec des voitures à essence. C’est ça aussi le vrai monde. Donc le vrai sujet voyez-vous, ce n’est pas de rattraper notre retard en un claquement de doigt, d'être dans l'absolutisme, l'idéologie ou l'oppostunisme. Le vrai sujet de l’écologie, c’est comment conduire le changement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO 2024 Anne Hidalgo Total
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797765135
Total renonce à sponsoriser les JO : "Pas mal d’opportunisme chez Hidalgo", estime Alba Ventura
Total renonce à sponsoriser les JO : "Pas mal d’opportunisme chez Hidalgo", estime Alba Ventura
ÉDITO - Anne Hidalgo aura eu la peau de Total, qui ne sera pas sponsor aux JO de Paris 2024. Le géant pétrolier était devenu gênant à neuf mois des municipales.
https://www.rtl.fr/actu/politique/total-renonce-a-sponsoriser-les-jo-pas-mal-d-opportunisme-pour-hidalgo-estime-alba-ventura-7797765135
2019-06-05 07:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/A_rzZ6rxxHUyOdGopfZQ5Q/330v220-2/online/image/2019/0605/7797772784_anne-hidalgo-a-lima-au-perou-le-13-septembre-2017.jpg