1 min de lecture Essentiels vidéos

Théorie du genre : Alba Ventura fustige les "agitateurs professionnels"

POINT DE VUE - Notre éditorialiste commente les rumeurs qui ont amené des parents à ne pas envoyer leurs enfants à l'école.

>
POINT DE VUE la rumeur de l'enseignement d'une "the´orie du genre" à l'école Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Alba Ventura

Les rumeurs liées à l'enseignement de la théorie du genre qui ont mené des parents à empêcher leurs enfants d'aller à l'école sont une hérésie. "C'est complètement fou de vouloir propager des idées pareilles au nom de l'égalité hommes/femmes, s'insurge notre éditorialiste Alba Ventura. On voudrait faire croire que les petits garçons vont être transformés en filles, qu'on dispense à l'école des cours d'éducation sexuelle avec des démonstrations et que des homosexuels viendraient se masturber devant des enfants".

Il y a des gens assez dangereux (...) qui essayent de récupérer tout un tas de fantasmes et délires qui ne nourrissent que les crispations de la société

Alba Ventura
Partager la citation

Des rumeurs qui relèvent, selon elle, "du fantasme". "A l'école, on apprend à lire et à écrire. On apprend aussi qu'on ne met pas les enfants devant des stéréotypes", explique-t-elle, soulignant notamment que tous les garçons ne deviennent pas "des médecins en chef" et ne savent pas forcément "réparer des voitures".

A l'instar de ce qu'affirmait Dominique Bertinotti, ce jeudi 31 janvier sur RTL, Alba Ventura considère que la propagation de ces rumeurs est le fait de "gens assez dangereux, des agitateurs professionnels, qui essayent de récupérer tout un tas de fantasmes et délires qui ne nourrissent que les crispations de la société". Selon elle, ces personnes n'ont qu'un seul objectif : "Combattre les valeurs de la République".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Essentiels vidéos Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants