1 min de lecture Terrorisme

Terrorisme : "Je ne crois pas qu'il faut être alarmiste", dit Yaël Braun-Pivet sur RTL

INVITÉE RTL - Yaël Braun-Pivet présente en exclusivité un rapport qu'elle a rédigé sur la manière dont la France combat le terrorisme. Selon la députée des Yvelines, "la menace reste élevée" mais "il ne faut pas être alarmiste".

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Terrorisme : "Je ne crois pas qu'il faut être alarmiste", dit Yaël Braun-Pivet sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Cassandre Jeannin

En 2018, sept attentats ont été déjoués en France. Au total, 58 ont été déjoués depuis 2013. La délégation parlementaire aux renseignements s'est intéressée à la manière dont la France faisait face au terrorisme. Un rapport a été publié, rédigé par Yaël Braun-Pivet. La députée des Yvelines le présente en exclusivité sur RTL.

"Je ne crois pas qu'il faut être alarmiste", indique la présidente de la Commission des lois à l'Assemblée nationale. "Ce que nous constatons c'est que la menace reste élevée, qu'elle a évolué, qu'elle est devenue propre au territoire français avec des individus qui, en général, ne sont jamais allés à l'étranger et qui agissent de façon isolée", précise-t-elle.

"Toute la question c'est de repérer ces personnes-là, de les affecter dans un fichier pour pouvoir déterminer la façon dont on va les suivre et dont on va les surveiller en fonction de leur niveau de dangerosité détecté", explique Yaël Braun-Pivet. Sur ce point "on peut s'améliorer", estime-t-elle. "Après il y a la question du passage à l'acte. Qu'est-ce qui va faire que ces personnes-là vont passer à l'acte ?", ajoute-t-elle. 

Améliorer les zones de faiblesse des renseignements

"Les zones de faiblesse sont en train d'être modifiées et améliorées", constate Yaël Braun-Pivet. "Aujourd'hui l’évaluation va être plus fine, mieux répartie sur l'ensemble du territoire français. On a des hommes sur le terrain et des services qui se parlent, se voient, se réunissent", indique-t-elle. C'est ce qu'on pouvait "reprocher avant", selon elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Espionnage Renseignement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants