1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Tel-Aviv sur Seine" : Anne Hidalgo se défend dans une tribune
2 min de lecture

"Tel-Aviv sur Seine" : Anne Hidalgo se défend dans une tribune

Face à la polémique provoquée par l'événement "Tel-Aviv sur Seine", prévu jeudi 13 août dans le cadre de Paris Plages, la maire de Paris se défend dans le journal "Le Monde" et invite ses administrés à "venir nombreux".

Tel-Aviv sur Seine : Anne Hidalgo se défend dans une tribune
Tel-Aviv sur Seine : Anne Hidalgo se défend dans une tribune
Crédit : AFP / STEPHANE DE SAKUTIN
Charlie Vandekerkhove
Charlie Vandekerkhove

Elle appelle à "encourager plutôt qu'à réprimander, à échanger plutôt qu’à boycotter, à dialoguer plutôt qu’à excommunier". Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde, daté du mercredi 12 août, Anne Hidalgo justifie ce projet, l'événement polémique organisé jeudi 13 août dans le cadre de Paris Plages. Attaquée jusque dans son camp, la maire de Paris choisit de ne pas répondre aux critiques, et invite plutôt les Parisiens à "venir nombreux". Elle défend aussi point par point les raisons qui ont prévalu à la mise en place de ce partenariat avec la ville israélienne. 

Tout d'abord, selon l'édile, l'événement s'inscrit dans une tradition de partenariats mis en place avec Paris Plages. "Pour que Paris Plages garde son attrait, nous y invitons des villes ou des pays étrangers pour des animations ou des événements. Après Athènes, des villes du Brésil ou de Polynésie, nous avons décidé d’accueillir Tel-Aviv", explique l'élue, qui ajoute que cette idée "banale" est née lors d'un déjeuner entre les élus des deux villes. Au mois de mai, le Conseil de Paris a en effet effectué une visite officielle en Israël et en Palestine, comme le rappelle Anne Hidalgo.

Distinguer le gouvernement et population israélienne

"Pourquoi Tel-Aviv ? Parce qu’elle est une ville balnéaire appréciée des noctambules du monde entier, selon la maire, (...) une ville avec laquelle nous échangeons régulièrement dans les domaines de la culture et des nouvelles technologies."

Mais si ce choix est aujourd'hui contesté, c'est précisément parce que pour beaucoup, il n'est pas banal de s'associer à Israël, et à son gouvernement conservateur, dirigé par Benjamin Netanyahu. Beaucoup voient dans cet événement une bénédiction du gouvernement israélien de la part de la ville de Paris. Anne Hidalgo tente donc de mettre à mal cette idée, qu'elle estime réductrice : "Comme maire et comme femme politique engagée en faveur de la paix et du vivre ensemble, je ne saurais rendre une ville ou une population comptable de la politique de son gouvernement", se défend Anne Hidalgo, pour qui Tel-Aviv fait figure de ville "d'opposition".

Tel-Aviv reste une ville ouverte à toutes les minorités, y compris sexuelles, créative, inclusive, en un mot une ville progressiste.

Anne Hidalgo
À lire aussi

"Même dans le contexte enlisé et violent du conflit israélo-palestinien, poursuit la maire de Paris, Tel-Aviv reste une ville ouverte à toutes les minorités, y compris sexuelles, créative, inclusive, en un mot une ville progressiste, détestée à ce titre en Israël par tous les intolérants". L'élue a aussi évoqué l'actualité récente, pour justifier ce statut de ville ouverte : "C’est à Tel-Aviv qu’ont eu lieu les manifestations de solidarité les plus impressionnantes avec la famille de l’enfant palestinien brûlé vif par des fanatiques", a indiqué la maire.

Invitant tous les Parisiens et les Parisiennes à venir nombreux, Anne Hidalgo termine sa tribune en défendant sa ville : "En invitant Tel-Aviv sur les berges de la Seine, le 13 août, Paris est fidèle tout à la fois à l’aspect ludique de Paris Plages et à ses valeurs d’échange et de tolérance. Notre ville contribue ainsi à une culture de paix et à dépasser les préjugés."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/