1 min de lecture Humour

Tanguy Pastureau : Républicains, FN, tous à l'université

REPLAY - C'est la grande époque des universités d'été : quand les Républicains se réunissent à la Baule, en chemisettes avec leurs pulls Café Coton sur les épaules, les frontistes déchirés se font la tête à Marseille. Celle du PS est passée, celle du Modem, c'est pour bientôt : après l'été, l'université d'été.

Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau
>
Tanguy Pastureau : Républicains, FN, tous à l'université Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau Journaliste RTL

C’est la période des universités d’été des partis politiques. Il y a eu La Rochelle, où Manuel Valls a exhibé ses tétons à travers sa chemise mouillée, il a peu ou prou le même parcours que Clara Morgane.

Et il y a eu La Baule, où se sont réunis hier les Républicains, ces gens qui se détestent autant que Georges Pernoud déteste la montagne.

François Fillon, l’homme qui porte ses rouflaquettes au-dessus des yeux, a été le premier à parler à la tribune, en extérieur. Un beau moment puisque derrière lui il y avait plein de plantes grasses, donc on avait l’impression que c’était Mowgli qui sortait de la jungle à l’âge de 60 ans avec la veste de tonton René. Fillon a détaillé son programme pour 2017, ce qui a permis aux militants de se rendre à la buvette, parce que les 2/3 viennent pour Sarkozy, à droite c’est l’idole, l’équivalent de Conchita Wurst chez ceux qui aiment les femmes à poils drus.

Alain Juppé, lui, s’est d’abord rendu à une conférence de médecins, qui lui changé les piles, alors il devrait tenir jusqu’à l’élection. Il s’est excusé auprès d’eux pour sa réforme ratée de la sécu en 95, 20 ans pour se faire pardonner, en plus il est venu sans bouquet de fleurs, et il ne s’est même pas réconcilié avec eux sur l’oreiller. Il a ensuite demandé, en se flagellant avec des ronces, à Mme Sanchez, la boulangère de son enfance, de lui pardonner le vol de deux sachets de Carensac et d’une chocolatine.
 
Nicolas Sarkozy est arrivé en milieu d’après-midi, mais sans short de bain ni tenue de footing alors personne ne l’a remis...  Et tout cela sous le soleil. Les universités d'été, c'est le pied.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Université d'été PS Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants