2 min de lecture Union européenne

TAFTA : pourquoi la France ne veut-elle plus du traité ?

INTERVIEW - François Hollande a confirmé que la France ne voulait plus prendre part aux négociations du traité de libre-échange entre les États-Unis et l'Union européenne.

Le traité Tafta ne fait pas l'unanimité
Le traité Tafta ne fait pas l'unanimité Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

C'est désormais officiel. François Hollande a déclaré ne pas vouloir "cultiver l'illusion" d'un accord sur le traité entre l'Union européenne et les États-Unis "avant la fin de l'année" et "la fin du mandat de Barack Obama", devant la conférence des ambassadeurs réunis à l'Élysée, mardi 30 août.

Ce traité de libre-échange, aux clauses obscures et secrètes, dont certaines ont fuité, avait commencé à être négocié en juin 2013, lorsque le Conseil de l'Union européenne avait donné mandat à la Commission européenne pour entamer les négociations dans le but de créer la plus grande zone de libre-échange au monde, qui aurait représenté plus de 50% du PIB mondial.

Mais cette nouvelle n'avait pas pas rencontré une forte adhésion populaire. En mars 2014, un peu moins d'un an après le début des négociations, l'exécutif européen avait lancé une consultation publique, qui avait récolté près de 150.000 réponses, avec une forte opposition citoyenne (93%) à ce projet. Un chiffre à relativiser car la plupart des réponses émanaient de groupes d'intérêts, avec des réponses prédéfinies.

À lire aussi
Theresa May au sommet européen consacré au Brexit, le 18 octobre 2018 Royaume-Uni
Les actualités de 18h - Brexit : le plan B de Theresa May ressemble au plan A

Une prise de position politique ou économique ?

"Il n'y a plus de soutien politique de la France à ces négociations, a justifié Mathias Fekl, secrétaire d'État au Commerce extérieur, mardi 30 août sur BFMTV.  Les Américains ne donnaient rien ou alors que des miettes. Ce n'est pas comme ça qu'entre alliés on doit négocier", a-t-il asséné. C'est donc pour cette raison, que le secrétaire d'État a demandé "l'arrêt pur, simple et définitif de ces négociation" parce qu'elles "ont été engagées dans l'opacité".

Officiellement, c'est donc une raison économique qui pousse la France à abandonner. Ce traité lui serait trop défavorable. Ces raisons sont également éminemment politiques, selon l'économiste Thomas Porcher, auteur de TAFTA, l'accord du plus fort et professeur à la Paris School of Business contacté par RTL.fr. Ce traité, très décrié dans l'opinion populaire, serait, selon les informations qui ont fuité, un traité extrêmement libéral. À quelques mois de la présidentielle en France, cet abandon pourrait être un pas fait en direction des électeurs de gauche, qui déplorent le virage libéral pris par le gouvernement. 

"Rejouer le discours du Bourget"

"Pour moi c'est aussi politique", explique Thomas Porchet. Avec cette annonce, François Hollande veut "donner des gages à la gauche" et, en quelque sorte, "rejouer le discours du Bourget", dans lequel le futur président de la République faisait de la finance son ennemi. Mais la dimension économique est également importante : "Il faut être bien naïf pour penser que l'on va imposer nos normes aux États-Unis", ironise Thomas Porchet. Sans ces dernières, l'UE aurait ouvert la porte au bœuf aux hormones et aux OGM.

La France doit officialiser sa position au sein de l'Union européenne lors d'une réunion des ministres chargés du Commerce extérieur, à Bratislava durant le mois de septembre. Le 28 août, le ministre de l'Économie allemand Sigmar Gabriel avait, dans une interview, appelé les Européens à ne pas "se soumettre aux exigences américaines", contre l'avis de la chancelière Angela Merkel, qui avait fait entendre dès le lendemain par la voix de son porte-parole que "les négociations [n'étaient] pas encore terminées".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne États-Unis Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784663130
TAFTA : pourquoi la France ne veut-elle plus du traité ?
TAFTA : pourquoi la France ne veut-elle plus du traité ?
INTERVIEW - François Hollande a confirmé que la France ne voulait plus prendre part aux négociations du traité de libre-échange entre les États-Unis et l'Union européenne.
https://www.rtl.fr/actu/politique/tafta-pourquoi-la-france-ne-veut-elle-plus-du-traite-7784663130
2016-09-01 08:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oR-Ma8uD6PuacQpP3sgtYg/330v220-2/online/image/2016/0427/7783003493_le-traite-tafta-ne-fait-pas-l-unanimite.jpg