1 min de lecture Emploi

Stéphane Richard dit sur RTL être opposé à l'idée d'un bonus-malus sur les CDD

LE GRAND JURY - L'idée envisagée par le gouvernement, afin de favoriser les CDI, est fustigée par le patronat. Le PDG d'Orange "n'est pas sûr" de l'utilité d'une telle initiative.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Stéphane Richard invité du "Grand Jury" le 12/11/2017 Crédit Image : RTL / SIPA PRESS | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Levée de boucliers au sein du patronat. Dans le cadre de la délicate réforme de l'assurance-chômage, l'exécutif envisagerait d'instaurer un système de bonus-malus autour des CDD. Il s'agirait de mettre en place une fiscalité plus lourde pour les entreprises qui ne privilégient pas les embauches en CDI. Emmanuel Macron y serait plutôt favorable, tandis que Pierre Gattaz a dénonce une "absurdité". Stéphane Richard, PDG d'Orange, désapprouve également l'idée.

"Quand on a 3,5 millions de chômeurs, que la mère de toutes les batailles c'est de s'attaquer à ce chômage de masse, je ne suis pas sûr que de créer de nouvelles contraintes supplémentaires sur l'emploi soit forcément ce qu'il faut faire", a déclaré, dimanche 12 novembre, Stéphane Richard au micro du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Si elle venait à être instaurée, Orange serait "assez peu concerné", à en croire son président. "Nous recrutons quasi exclusivement en CDI", assure-t-il, expliquant que la part des CDD est "faible" dans les effectifs actuels et "quasi nulle" dans les recrutements.

Stéphane Richard n'est cependant pas fermé à une réformée impactant les contrats. Il se dit ainsi intéressé par l'idée d'un "contrat unique" qu'il avait proposée par le passé. "Je pense qu'il faut dépasser cette distinction CDI-CDD", dit-il, considérant qu'un CDI contribue à "la mobilisation nécessaire des salariés dans une entreprise pour qu'elle réussisse".

"Aucune ambition politique"

Au-delà de cette critique contre cet embryon de projet, Stéphane Richard voit d'un bon œil l'action du gouvernement. "Je trouve que ce qui a été fait jusqu'à maintenant (...) va dans le bon sens", juge-t-il, estimant que "tout le monde a intérêt à ce que ce gouvernement réussisse".

À lire aussi
Un entretien d'embauche à Pôle Emploi entreprises
Emploi : pourquoi les premières minutes d'un entretien d'embauche sont cruciales

Les commentaires de celui qui brigue un nouveau mandat à la tête d'Orange ne donnent toutefois aucune indication sur d'éventuelles aspirations intéressées. "Je n'ai aucune ambition politique. Je suis chef d'entreprise, j'essaie de faire réussir Orange. (...)  Je pense que le temps de l'entreprise est un temps long. L'une des grandes forces d'Orange, c'est sa stabilité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Stéphane Richard Orange
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants