2 min de lecture Justice

Stéphane Poussier, ex-candidat FI, condamné pour apologie du terrorisme

L'ex-candidat de la France insoumise aux législatives qui avait publié deux tweets se réjouissant de la mort du gendarme Arnaud Beltrame après l'attentat de l'Aude a été condamné à un an de prison avec sursis pour apologie du terrorisme.

>
Stéphane Poussier, ex-candidat FI, condamné pour apologie du terrorisme Crédit Image : AP/SIPA | Crédit Média : Julien Caillard | Durée : | Date :
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
et Cindy Hubert

Il s'était réjoui dans plusieurs tweets de la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, tué dans les attaques terroristes de l'Aude vendredi 23 mars après s'être substitué à une otage. Stéphane Poussier, ancien candidat FI aux législatives, a été présenté devant le tribunal de Lisieux en comparution immédiate mardi 27 mars, il a été condamné à un an de prison avec sursis, ainsi qu'à 7 ans de privation de ses droits civiques et civils, pour "apologie du terrorisme".

Interrogé par RTL, il a tenu à exprimer ses "sincères regrets auprès de la famille d'Arnaud Beltrame" et à présenter ses "excuses aux forces de gendarmerie". "J'ai pris conscience de la brutalité de mes propos." Stéphane Poussier a par ailleurs assuré, comme devant le tribunal, être "handicapé" et "diminué". "Par moments je suis complètement irrationnel et déraisonnable", a-t-il déclaré.

Stéphane Poussier avait écrit sur Twitter : "À chaque fois qu'un gendarme se fait buter (...) je pense à mon ami Rémi Fraisse (un militant écologiste tué en 2014 par une grenade tirée par un gendarme, ndlr). Là, c'est un colonel, quel pied ! Accessoirement, encore un électeur de Macron en moins."

À lire aussi
L'immeuble Le Signal, en Gironde, menacé par l'érosion marine justice
Gironde : les propriétaires du Signal, qui menace de s'effondrer, ne seront pas indemnisés


Il avait été interpellé dimanche 25 mars et placé en garde à vue. La France insoumise a vivement dénoncé les propos de son ancien candidat aux législatives. "Cet abruti nous porte un dommage terrible et c'est une souffrance pour nous de voir que quelqu'un a usurpé notre identité pour raconter des sottises de cette nature", avait déclaré Jean-Luc Mélenchon au Huffington Post.

Un hommage national sera rendu au gendarme Arnaud Beltrame mercredi 28 mars aux Invalides.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Terrorisme Aude
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792795196
Stéphane Poussier, ex-candidat FI, condamné pour apologie du terrorisme
Stéphane Poussier, ex-candidat FI, condamné pour apologie du terrorisme
L'ex-candidat de la France insoumise aux législatives qui avait publié deux tweets se réjouissant de la mort du gendarme Arnaud Beltrame après l'attentat de l'Aude a été condamné à un an de prison avec sursis pour apologie du terrorisme.
https://www.rtl.fr/actu/politique/stephane-poussier-ex-candidat-fi-condamne-pour-apologie-du-terrorisme-7792795196
2018-03-27 15:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/c-4Ev-MhvxbKjZkWozUQqg/330v220-2/online/image/2018/0323/7792751488_une-vue-devant-le-lieu-de-la-prise-d-otages-a-trebes-dans-l-aude-vendredi-23-mars-2018.jpg