1 min de lecture Barrage de Sivens

"Sivens, c'est piège en cabane pour le gouvernement", dit Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - La tension entre pro et anti-barrage est montée d'un cran à Sivens. Pour la journaliste, cela a assez duré.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
"Sivens, c'est piège en cabane pour le gouvernement", dit Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

L'affaire de Sivens s'est à nouveau envenimée ces derniers jours entre agriculteurs et écolos prêts à en découdre. À tel point que Manuel Valls a dû intervenir, jeudi 5 mars, en appelant au respect de l'ordre républicain. Il était temps que le Premier ministre le fasse.

Ce que dit le chef du gouvernement, c'est ce que disent les gendarmes avant de charger : "Force doit rester à la loi" (c'est la formule de sommation des forces de l'ordre). Manuel Valls a raison : ça a assez duré.
Vous vous rendez compte que l'on a aujourd'hui des gendarmes qui font les casques bleus pour éviter que ne s'étripent une centaine d'agriculteurs remontés comme des pendules, qui cherchent à encercler une trentaine de squatteurs ruraux (les fameux  "zadistes") pour les empêcher de recevoir des ravitaillements.
L'attitude des agriculteurs n'est pas forcement très glorieuse. Mais le pire, c'est quand même cette fraction d'écolos radicaux qui sont installés un peu partout sur la zone dans des cabanes ou dans des arbres, impossible à déloger, si ce n'est en employant les grands moyens. Sans rire, pour évacuer trente gugusses, il faudrait donc un escadron de gendarmerie, derrière lequel on placerait trois ou quatre bulldozers, et derrière lesquels on mettrait en renfort des fantassins. On exagère à peine.
Si vous les évacuez, soit il faut prévoir une occupation militaire du terrain, soit ils reviennent deux jours après. Comme dirait un ami du Premier ministre, "c'est in-dé-mer-dable !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Barrage de Sivens Gouvernement Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants