1 min de lecture Élections sénatoriales

Sénatoriales 2017 : comment fonctionne le scrutin ?

ÉCLAIRAGE - Environ 76.000 "grands électeurs", essentiellement des élus locaux, sont convoqués pour renouveler 171 des 348 sièges de la Haute assemblée.

Le Sénat (illustration)
Le Sénat (illustration) Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Générique 3
Dominique Tenza Journaliste RTL

Les bureaux de vote ont ouvert à 08H30 en métropole pour les élections sénatoriales, un scrutin qui s'annonce difficile pour Emmanuel Macron et devrait renforcer la majorité de droite.

La République en marche (LREM) ne s'attend pas à rééditer son triomphe des élections législatives il y a trois mois, dans la foulée de l'accession d'Emmanuel Macron à l'Élysée. À majorité de droite depuis 2014, la chambre haute devrait le rester car le corps électoral, composé principalement de conseillers municipaux, est issu des dernières municipales, qui avaient été remportées par la droite.

Mais alors, comment fonctionne ce scrutin ? Pourquoi les Français ne sont pas appelés aux urnes ? On fait le point sur ce scrutin qui doit renouveler 171 des 348 sièges de la Haute assemblée.

76.000 "grands électeurs" appelés au vote

En effet, les Français ne sont pas directement concernés par cette élection. C'est ce qu'on appelle un scrutin indirect. De ce fait, aucun isoloir est installé dans les mairies ou autre écoles maternelles de la commune, seuls les "grands électeurs" participent au vote. Il sont un peu plus de 76000 politiques concernés.

À lire aussi
Sénatoriales en Alabama : pourquoi la défaite républicaine est une claque pour Trump États-Unis
Alabama : pourquoi la défaite républicaine est une claque pour Donald Trump

Parmi eux, 95% sont en réalité des conseillers municipaux alors que les conseillers régionaux, les députés et les sénateurs eux-même complètent le panel électoral. Ils n'ont pas le choix en revanche de voter sous peine de se voir infliger une amende de 100 euros.

Des différences selon les circonscriptions

Outre ce format de vote méconnu des Français, une petit subtilité demeure en fonction des lieux de vote. Pour les grosses circonscriptions qui élisent trois sénateurs ou plus, c'est le cas de la capitale par exemple, l'élection se fait à la proportionnelle. Les sièges sont donc réparties en fonction du nombre de voix.

Pour les petites circonscriptions, un siège de sénateur en Lozère ou deux en Martinique par exemple, là, c'est un scrutin majoritaire à deux tours.

Conséquence, il n'y a pas de grand-messe à 20h comme pour les autres élections. Les résultats seront annoncés en fonction des scrutins, tout au long de la journée. Dès 11 heures, pour les sénateurs élus dès le premier tour. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections sénatoriales Sénat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants