1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Sénatoriales 2014 : comprendre l'élection du 28 septembre
1 min de lecture

Sénatoriales 2014 : comprendre l'élection du 28 septembre

ÉCLAIRAGE - Un collège de grands électeurs doit renouveler une partie des sièges du Sénat, la deuxième chambre du Parlement français, dimanche prochain.

Vue du Sénat à Paris le 13 novembre 2012 (archives).
Vue du Sénat à Paris le 13 novembre 2012 (archives).
Crédit : AFP / JOEL SAGET
Romain Renner
Romain Renner

J-1 pour les élections sénatoriales. Le renouvellement de la moitié des sièges de la chambre haute du Parlement a lieu dimanche 28 septembre. Il s'agit d'un scrutin partiel, permettant de renouveler les sièges de 58 départements métropolitains, 1 département d’outre-mer, 4 collectivités d’outre-mer et 6 des 12 sénateurs des Français de l'étranger.

Les sénateurs, qui doivent être âgés au minimum de 24 ans, sont élus pour un mandat de six ans au suffrage universel indirect par un collège de grands électeurs composé de députés, sénateurs, conseillers municipaux, départementaux et régionaux. 

Trente-quatre circonscriptions (59 sièges) verront leurs sénateurs élus au scrutin majoritaire. Les vingt-neuf autres, dont les sénateurs de l'étranger, éliront les leurs au scrutin proportionnel.

La chambre haute du Parlement

Les sénatoriales permettent d'élire les sénateurs, qui siégent dans la deuxième chambre, dite "chambre haute", du Parlement français. Celle-ci, à l'instar de l'Assemblée nationale, a le devoir d'étudier les projets de loi du gouvernement. Ils disposent également du droit de déposer des propositions de loi.

À lire aussi

Le Sénat ne peut être dissous. Son président assure l'intérim en cas de vacance de la présidence de la République. Les sénateurs disposent d'une immunité parlementaire, au même titre que leurs collègues députés. Actuellement à gauche, le Sénat pourrait de nouveau basculer à droite, qui l'a perdu pour la première fois en 2011.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/