1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Sécurité sociale : vers des économies sur la prime de naissance et le congé parental
1 min de lecture

Sécurité sociale : vers des économies sur la prime de naissance et le congé parental

REPLAY - L'exécutif doit faire face à un déficit supérieur de 2 milliards d'euros à ce qui était prévu et doit trouver des moyens de réaliser des économies.

Marisol Touraine en conférence de presse, le 15 octobre 2014 (archives).
Marisol Touraine en conférence de presse, le 15 octobre 2014 (archives).
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Sécurité sociale : le gouvernement veut faire des économies sur la prime de naissance et le congé parental
00:46
Anaïs Bouissou

Les ministres de la Santé et du Budget présentent ce lundi 29 septembre le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Une discussion qui se déroulera alors que le déficit général de la Sécu atteint 11,7 milliards d'euros, soit deux milliards de plus que prévu.

La nécessité de faire des économies se fait donc pressante. Ainsi la famille devrait-elle être la principale cible des mesures d'économies décidées par le gouvernement. L'exécutif prévoit de donner un an de congé du premier parent au deuxième, afin de le partager équitablement (un an et demi pour chaque parent). L'objectif : raboter le nombre de congés, car seul un homme en prend un, contre trente femmes. 
La prime de naissance devrait également être réduite pour le second enfant. Une mesure qui concernerait 500.000 familles pour une économie de 250 millions d'euros. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est toutefois voulue rassurante : les allocations familiales ne seront pas gelées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/