3 min de lecture Présidentielle 2022

Sarkozy, Hollande, Cazeneuve... "Il n’est jamais trop tôt pour se mettre en ordre de bataille" pour 2022

ÉDITO - En pleine crise des "gilets jaunes", certains pensent à l'avenir. Les difficultés aiguisent les appétits sans l'ombre d'une gêne.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Sarkozy, Hollande, Cazeneuve... "Il n'est jamais trop tôt pour se mettre en ordre de bataille pour 2 Crédit Image : Irakli GEDENIDZE / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura édité par Marie-Pierre Haddad

À un peu plus de trois ans de l'élection présidentielle, ça commence à s'agiter au sein de la classe politique. Ce n'est pas un peu tôt ? En politique, il n’est jamais trop tôt pour se mettre en ordre de bataille. D’autant que les mésaventures d’Emmanuel Macron et la crise de "gilets jaunes" ont donné ou redonné de l’espoir à certains.

Regardez à gauche. C’est le concours de "qui viendra me chercher ?". Comme par hasard, l’ancien locataire de Matignon, Bernard Cazeneuve, silencieux depuis la présidentielle, est sorti de sa réserve ces jours- ci, dans Le Figaro la semaine dernière, dans le magazine L’Obs, cette semaine.

Cazeneuve, qui se dit "inquiet" et qui veut être "utile". Il imagine déjà que pour renouveler la pensée socialiste il faudra conjuguer un peu de Clémenceau, un peu de Mendès, et un peu de Mitterrand. 

À lire aussi
Emmanuel Macron, le 17 décembre 2018 Emmanuel Macron
"Emmanuel Macron est un président qui repart en campagne", selon Alba Ventura

François Hollande et Anne Hidalgo

Mais pas question pour l’instant de faire de l’ombre à François Hollande. Il n’en finit pas de dédicacer son livre à travers toute la France, à la recherche des socialistes disparus. Vous savez, il y a un signe qui ne trompe pas, c’est que dans ces moments-là, les politiques qui ne se parlaient plus, se remettent à déjeuner ensemble. C’est comme ça que François Hollande est allé déjeuner avec la maire de Paris Anne Hidalgo qui ne l’avait pourtant pas ménagé à la fin de son mandat.

On ne sait jamais entre la mairie de Paris et la présidentielle, on peut avoir besoin de se donner un petit coup de main. Hidalgo n’a pas une bonne image mais n’a pas encore d’adversaires sérieux. Hollande n’a pas une bonne image et pense qu’il n’y a personne à part lui.

Jean-François Copé et Xavier Bertrand

Et c'est pareil à droite ? Puisque qu'on parlait de déjeuners en ville ou de rencontres. Xavier Bertrand et Jean-François Copé se voient régulièrement par exemple. Ce qui était inimaginable il y a quelques années entre les deux frères ennemis de l’UMP est devenu possible, à la faveur du temps qui efface la rancœur et des ambitions aussi.

Il faut dire que Xavier Bertrand, le président de la Région des Hauts de France, a le vent en poupe en ce moment. De manière habile il ménage sa monture, sans forcer le trait. Il a fait quelques propositions au président en pleine crise des "gilets jaunes", il a réactivé il y a quelques temps sa structure, La Manufacture. Il avance avec une prudence de sioux, lentement mais sûrement. On l’a vu dans les sondages.

Comme François Hollande, l’ancien président Sarkozy pense qu’il faut rester dans le jeu

Alba Ventura
Partager la citation

C’est pour ça que Valérie Pécresse la présidente de la région Île-de-France commence à se demander comment redevenir audible et c’est pour cela qu’elle multiplie les initiatives sur les transports ou la sécurité. Valérie Pécresse qui ne cache pas vraiment son jeu. Elle a dit devant ses supporters il y a une dizaine de jours : "Je veux porter un autre projet pour la France".

Il y a, chez les uns et les autres, l’envie de reconstruire leur famille politique et la volonté d’être en situation au cas où. Pécresse sème des petits cailloux, comme Sarkozy envoie des cartes postales : la dernière à la Une de Paris Match avec son épouse.

Comme François Hollande, l’ancien président Sarkozy pense qu’il faut rester dans le jeu…parce que ça peut revenir, surtout par gros temps. C’est ce que certains appellent "la tactique du balancier".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2022 Nicolas Sarkozy François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796983794
Sarkozy, Hollande, Cazeneuve... "Il n’est jamais trop tôt pour se mettre en ordre de bataille" pour 2022
Sarkozy, Hollande, Cazeneuve... "Il n’est jamais trop tôt pour se mettre en ordre de bataille" pour 2022
ÉDITO - En pleine crise des "gilets jaunes", certains pensent à l'avenir. Les difficultés aiguisent les appétits sans l'ombre d'une gêne.
https://www.rtl.fr/actu/politique/sarkozy-hollande-cazeneuve-il-n-est-jamais-trop-tot-pour-se-mettre-en-ordre-de-bataille-pour-2022-7796983794
2019-02-19 07:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BKNWceUDexdY9g2SI0GweA/330v220-2/online/image/2018/1220/7795988679_nicolas-sarkozy-le-16-decembre-2018-a-telavi-en-georgie.jpg