1 min de lecture Politique

Roland Dumas : "C'est plus que grave", dit Vanessa Schneider

REPLAY - Roland Dumas avait affirmé lundi 16 février que Manuel Valls était "probablement sous influence juive". "Il ne faut rien laisser passer", estime Vanessa Schneider.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Roland Dumas : "C'est plus que grave", dit Vanessa Schneider Crédit Image : Cécile de Sèez / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Vanessa Schneider
Vanessa Schneider

C'est plus que grave. Il affirme sur un ton badin que le Premier ministre est sous l'influence de sa femme Anne Gravoin. Donc une influence qui rendrait suspectes ses prises de position, notamment lorsqu'il a qualifié le terrorisme islamique de "fasciste". L'ancien ministre de François Mitterrand a été résistant, et se défend d'être antisémite. Pourtant il reprend en compte l'une des obsessions des antisémites, à savoir l’existence d'un complot juif, à la manière de Dieudonné qui affirme que "Manuel Valls est un petit soldat israélien veule et docile". C'est honteux.

À 92 ans, il estime qu'il n'a plus à prendre de gants et qu'il peut dire tout ce qui lui passe par la tête. Il est "sans-filtre". Je n'excuse en rien ses propos, ce serait trop facile. Il s'est affiché par le passé avec Dieudonné, Alain Soral et des membres du Front national, il y a de quoi jeter le doute.

Cette parole décomplexée d'un sage est loin d'être isolée. Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale la parole antisémite a été aussi libérée. Dans ce contexte, il ne faut rien laisser passer. Ce n'est pas une petite plaisanterie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Roland DUMAS Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants