1 min de lecture Confidentiels politique

Richard Ferrand : chez La République En Marche, on redoute un "feuilleton"

CONFIDENTIELS RTL - Les déboires du ministre de la Cohésion des territoires occupent les esprits des membres du comité politique de la formation d'Emmanuel Macron.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Richard Ferrand : chez La République En Marche, on redoute un "feuilleton" Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Les membres du comité politique de La République En Marche étaient réunis mardi 30 mai au soir autour de Gérard Collomb. Ils ne s'étaient pas retrouvés tous ensemble depuis l'entre-deux-tours de la présidentielle. C'est donc le ministre de l'Intérieur et son directeur de cabinet, Jean-Marie Girier, l'une des chevilles ouvrières de la campagne d'Emmanuel Macron, qui les avait invités Place Beauvau autour d’un petit buffet.

Parmi la cinquantaine de participants, quelques autres membres du gouvernement, comme Christophe Castaner, le nouveau porte-parole, Jacques Mézard, le nouveau ministre de l'Agriculture, ou encore Richard Ferrand, le ministre de la Cohésion des Territoires, mis en cause depuis une semaine dans une affaire de favoritisme supposé. Si le président de la République n'est pas passé, le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler, était en revanche présent, tout comme d'autres membres de son cabinet. Et comme son épouse, Brigitte Macron, qui n'a pourtant jamais eu l'habitude de participer au comité politique du mouvement.

Officiellement, pas de débats cette fois-ci sur la stratégie politique de La République En Marche ou même sur l'actualité. Seul Gérard Collomb a pris la parole devant tout le monde au début de ces retrouvailles. Il s'est félicité longuement des premiers pas du nouveau chef de l'État, avant d’avoir un mot de solidarité et de soutien à l'intention de Richard Ferrand face à "l'épreuve" à laquelle il est confrontée. L’ancien secrétaire général de La République En Marche est apparu "meurtri", selon plusieurs participants. Il a d’ailleurs échangé en aparté avec Brigitte Macron.

À lire aussi
Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, le 24 novembre 2017 dans une école de Toulouse confidentiels politique
Éducation nationale : Jean-Michel Blanquer veut-il en finir avec les heures de colle ?

Officieusement le sort de Richard Ferrand a occupé une bonne partie des discussions qui ont suivi, reconnaissaient mardi soir certains participants, notamment chez les candidats aux élections législatives. "Pour l’instant les sondages sont bons, mais ce qui inquiète c’est que ça devienne un feuilleton", nous a-t-on confié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Gouvernement Richard Ferrand
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788776153
Richard Ferrand : chez La République En Marche, on redoute un "feuilleton"
Richard Ferrand : chez La République En Marche, on redoute un "feuilleton"
CONFIDENTIELS RTL - Les déboires du ministre de la Cohésion des territoires occupent les esprits des membres du comité politique de la formation d'Emmanuel Macron.
https://www.rtl.fr/actu/politique/richard-ferrand-chez-la-republique-en-marche-on-redoute-un-feuilleton-7788776153
2017-05-31 07:31:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/P4qo-IvQ9Rz8CB3IuOjZFw/330v220-2/online/image/2017/0531/7788776229_richard-ferrand-ministre-de-la-cohesion-des-territoires-le-23-mai-2017-a-aubervilliers.jpg