1 min de lecture Réforme des retraites

Retraites : sur RTL, Édouard Philippe "fermé sur aucune modalité" concernant l'âge pivot

INVITÉ RTL - Ce mardi 7 janvier, le Premier ministre a assuré n'être "fermé sur aucune modalité" concernant l'âge pivot, précisant toutefois être "ferme sur l'objectif" de réforme des retraites.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Retraites : sur RTL, Édouard Philippe "fermé sur aucune modalité" concernant l'âge pivot Crédit Image : Silvere Gerard/ Agence 1827 | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Eléanor Douet

Deux heures avant de rencontrer les organisations syndicales et patronales pour de nouvelles concertations concernant la réforme des retraites, le Premier ministre était l'invité de RTL Matin mardi 7 janvier. 

Alors que le mouvement de grève entre aujourd'hui dans sa 34e journée, Édouard Philippe est revenu sur l'âge pivot, l'une des modalités de cette réforme qui crispe le plus, notamment la CFDT. "Je ne suis fermé sur aucune modalité. Je suis attaché à un principe qui est que cette réforme ne soit pas irresponsable et qui ne se poserait pas la question de comment on finance des avancées. On va mettre en place un minimum contributif, c'est à dire la possibilité d'avoir une retraite garantie à 1.000 euros pour des gens qui ont contribué toute leur vie alors qu'aujourd'hui, pour certains elle est de 700-750 euros (...) Donc, on est prêt à faire des avancées, qui vont dans le sens de plus de solidarité, de plus de justice. Ces avancées et l'équilibre du système doivent être garanties", a expliqué Édouard Philippe. "Sur les modalités, je suis ouvert", a insisté le Premier ministre.

"L'équilibre du système (de retraites) doit être garanti", et "je propose de le garantir par la mise en place d'un âge pivot", a-t-il redit. "Mais si les organisations syndicales et patronales s'entendent pour un meilleur système, je le prendrai", a-t-il poursuivi. Il était interrogé sur cette mesure qui fâche la CFDT et pour laquelle le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a suggéré un malus limité dans le temps, et non à vie. "Une bonne idée", selon Édouard Philippe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Édouard Philippe Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants