1 min de lecture Réforme des retraites

Retraites : "Pension minimale de 1.000 euros par mois pour une carrière au Smic”, annonce Philippe

Ce mercredi 11 décembre, Édouard Philippe a détaillé la réforme des retraites et annoncé une pension de 1.000 euros minimum mensuels pour une carrière complète au Smic.

Édouard Philippe lors de son discours sur les retraites mercredi 11 décembre 2019.
Édouard Philippe lors de son discours sur les retraites mercredi 11 décembre 2019. Crédit : Thomas SAMSON / POOL / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

C'était la grande attente de ces derniers jours. Édouard Philippe a donné une allocution ce mercredi 11 décembre à midi, pour détailler la réforme des retraites, projet très controversé qui plonge la France dans une période de grève généralisée depuis le 5 décembre dernier. 

Le Premier ministre a notamment abordé la question de la pension minimale versée aux retraités. "Nous garantirons une pension minimale de 1.000 euros par mois pour une carrière complète au Smic", a assuré Édouard Philippe. En d'autres termes, les personnes ayant travaillé à temps plein et qui ont cotisé sur des petits salaires pourront obtenir une pension minimale de 1.000 euros par mois. Le système universel permettra de mieux protéger les Français les plus fragiles, qui sont de fait trop souvent les oubliés du système", a-t-il plaidé, précisant que ce minimum de pension "sera garanti par la loi à 85% du SMIC dans la durée et évoluera comme celui-ci".

"Les Français qui auront des carrières heurtées ou qui seront forcés de travailler à temps partiel ne seront plus pénalisés", a également déclaré le Premier ministre. "Des points seront alloués comme aujourd'hui pour compenser les périodes de chômage et de maladie. (...) Chaque heure travaillée permettra d'acquérir des points et donc d'améliorer sa pension", a-t-il ajouté. 


Aujourd'hui, deux structures de solidarités garantissent des ressources minimales aux personnes dont la retraite est insuffisante : le minimum vieillesse (Apsa) et le minimum contributif. Cette nouvelle mesure ne concernera pas les bénéficiaires de l'Apsa mais permettra d'avoir un écart de 100 euros entre les retraites des personnes qui ont cotisé longtemps et celles des travailleurs qui perçoivent le minimum vieillesse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Politique Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants