1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Retraites : la majorité ne portera "aucune initiative" avant la fin du quinquennat, dit Castaner
1 min de lecture

Retraites : la majorité ne portera "aucune initiative" avant la fin du quinquennat, dit Castaner

INVITÉ RTL - Selon Christophe Castaner, président du groupe LaREM à l'Assemblée nationale, "les conditions ne sont pas réunies" pour mettre en oeuvre la réforme des retraites, mais "si nous ne faisons rien, le régime de retraite est dans ses fondements totalement menacé".

Christophe Castaner invité du Grand Jury sur RTL, LCI, le Figaro, le dimanche 10 octobre 2021
Christophe Castaner invité du Grand Jury sur RTL, LCI, le Figaro, le dimanche 10 octobre 2021
Crédit : RTL
Le Grand Jury de Christophe Castaner
54:38
Le Grand Jury de Christophe Castaner
54:38
Benjamin Sportouch - édité par William Vuillez

Au lancement de son parti "Horizons" ce samedi 9 octobre, Édouard Philippe a longuement défendu son idée de porter "probablement" à "65, 66, 67 ans" l'âge de départ à la retraite. Invité du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro, Christophe Castaner, président du groupe LaREM à l'Assemblée nationale, a été amené à réagir aux propos de l'ancien Premier ministre. "Regardons la réalité de notre système de retraites. Si nous ne faisons rien, des générations entières n'auront pas le droit à la retraite telle qu'elle existe aujourd'hui", dit-il. 

"Nous savons cette réalité qui fait qu'aujourd'hui il y a beaucoup moins d'actifs par rapport au nombre de retraités. De toute façon, nous devrons faire une réforme de notre système de retraite, une réforme qui soit plus juste", poursuit l'ancien ministre de l'Intérieur. "La réalité est celle du fait que nous sommes dans une impasse financière à terme. J'invite à la réflexion, au débat. Quand certains promettent la retraite à 60 ans, ils mentent aux Français", poursuit-il, faisant allusion à Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon

Malgré cela, la réforme des retraites n'interviendra pas avant la fin du quinquennat, à en croire le patron des députés de la majorité. Selon lui, les deux conditions fixées, à savoir la reprise de la croissance et le contrôle de l'épidémie, ne sont pas encore pleinement réunies. "Mon groupe parlementaire ne portera aucune initiative sur ce sujet", a-t-il annoncé.

"L'équilibre passera aussi par une mesure d'âge. Nous avons porté au sein de l'hémicycle, un texte de loi dans lequel nous portions une mesure d'âge", dit-il. Faut-il donc mettre sur la table cet âge pivot et cette retraite à 64 ans ? "Ça me parait une évidence", répond le président du groupe LaREM. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/