1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Retraite politique à 70 ans : "Je pense être à ma place", estime un maire de 93 ans
1 min de lecture

Retraite politique à 70 ans : "Je pense être à ma place", estime un maire de 93 ans

REPLAY - Maire de Saint-Seurin-sur-l'Isle à 93 ans, Marcel Berthomé estime que la limite d'âge pour un élu est une ineptie.

Marcel Berthomé, en 2014
Marcel Berthomé, en 2014
Crédit : AFP
La rapport ministériel sur l'âge limite des élus fait débat
00:02:01
Philippe De Maria & Julien Quelen

Afin de favoriser et promouvoir l'engagement des jeunes en politique, un rapport ministériel propose de plafonner à 70 ans l'âge d'un candidat aux élections (hors présidentielles). Une proposition très décriée par de nombreux parlementaires de tous les bords de la sphère politique. Le frondeur Jérôme Guedj dénonce par exemple une "ségrégation à l'encontre des personnes âgées" tandis que le député UMP Bernard Debré parle lui d'un "déni de démocratie". 

En Gironde, à Saint-Seurin-sur-l'Isle, Marcel Berthomé, 93 ans, dirige la municipalité depuis 43 ans. Lors des dernières élections municipales, celui qui brigue actuellement son neuvième mandat a même été élu avec 100% des suffrages. Dans les rues de la commune du Sud-Ouest de la France, tout le monde s'accorde à dire que le maire est l'homme de la situation malgré son âge avancé. "Il est parfait notre maire", clame une habitante au micro de RTL au sujet de l'ancien militaire engagé lors de la Deuxième guerre mondiale. 

On peut être bon ou mauvais à 20 ans

Marcel Berthomé

Élu depuis 1971, Marcel Berthomé, qui n'avait pas d'opposant lors des élections de 2014, estime que le plafonnement de l'âge d'un élu n'a pas de sens. "Qu'est ce qui peut freiner son action ? Perdre les élections, la maladie... Mais jusque là je suis en très bonne santé, je ne ferai pas comme le président de la République, je ne demande pas un certificat médical mais enfin je suis en pleine possession de mes moyens physiques et intellectuels, une mémoire intacte et par conséquent, pour l'instant, je pense être à ma place. On peut être bon ou mauvais à 20 ans". 

Lors des prochaines élections municipales de 2020, l'ancien joueur de football et doyen des maires français aura 98 ans mais n'a pas encore dévoilé s'il serait candidat à sa propre succession qui dure depuis 44 ans. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/