2 min de lecture Front national

Élections régionales 2015 : "Un sacré avertissement pour la présidentielle de 2017", décrypte Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - La journaliste revient sur le premier tour des régionales, qui a placé le parti de Marine Le Pen en tête dans six régions.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Élections régionales 2015 : "Un sacré avertissement pour la présidentielle de 2017", décrypte Alba Ventura Crédit Image : Alba Ventura | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Le Front national est arrivé en tête, dimanche 6 décembre, dans six régions sur treize. Avec 28% des voix, le FN est le premier parti de France. Ce n'est pas une surprise, et ce n'est pas non plus un accident. Le parti de Marine Le Pen progresse à une allure assez impressionnante depuis trente ans. Mais là où il était en capacité seulement de nuire par le passé, il est devenu un parti capable de remporter des victoires. le FN faisait 4,5% aux législatives de 2007. Il passe à plus de 11% aux régionales de 2010, et près de 18% à la présidentielle de 2012. Aux municipales, l'année dernière, il a remporté onze villes de plus de 9.000 habitants. Même s'il n'a décroché aucun conseil départemental en mars dernier, il continue à progresser.

Cela vient de loin. Même si, bien sûr, l'actualité offre un cocktail détonnant entre la crise des migrants, le chômage et les attentats, pour les électeurs qui votent FN (environ 30% du corps électoral), il y a quelque chose de "qu'ils s'en aillent tous", comme disait Jean-Luc Mélenchon. Pour tous ceux qui ont fait le choix du Front national, le message est très clair. Il ne s'agit plus d'agiter le chiffon rouge, ils veulent autre chose. Parce que pour eux, au fond, le danger et l'instabilité viennent des partis traditionnels.

C'est un vote sanction contre la gauche et la droite. C'est un sacré revers contre le pouvoir en place et contre la droite, qui n'offrent visiblement plus aucune alternative aux yeux de ceux qui ont choisi le FN. Une droite qui est extrêmement faible, alors qu'elle partait unie. Les Républicains et le centre n'arrivent en tête que dans trois régions. De son côté, la gauche partait divisée. Elle enregistre sa cinquième défaite depuis l'arrivée de François Hollande au pouvoir. C'est le constat d'un double échec.

À lire aussi
Jean-Marie Le Pen, le 9 janvier 2019 extrême droite
Jean-Marie Le Pen fait ses adieux au Parlement européen et à la vie politique

Cela donne l'impression que ni la droite ni la gauche n'ont compris le message des urnes

Alba Ventura
Partager la citation

C'est comme si droite et gauche n'avaient pas réalisé que dans le paysage politique, il n'y avait plus seulement de la place pour deux. Comme si les Républicains et les centristes, d'un côté, et les socialistes, les écologistes et les communistes, de l'autre, pensaient toujours pouvoir se partager le gâteau. Ce ne sont pas les tractations en vue du second tour, les retraits, les maintiens ou les barrages républicains dans telle ou telle région, qui effaceront d'une coup de baguette magique ce premier tour cinglant.
Tout cela donne au contraire l'impression que ni la droite ni la gauche n'ont compris le message des urnes. Bien sûr il faudra attendre le 13 décembre prochain pour mesurer la volonté des électeurs FN et mesurer à quel point ils souhaitent voir le FN diriger une ou plusieurs régions. En attendant, c'est un sacré avertissement pour la présidentielle de 2017.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Marine Le Pen Marion Maréchal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780766535
Élections régionales 2015 : "Un sacré avertissement pour la présidentielle de 2017", décrypte Alba Ventura
Élections régionales 2015 : "Un sacré avertissement pour la présidentielle de 2017", décrypte Alba Ventura
REPLAY / ÉDITO - La journaliste revient sur le premier tour des régionales, qui a placé le parti de Marine Le Pen en tête dans six régions.
https://www.rtl.fr/actu/politique/resultats-elections-regionales-2015-un-sacre-avertissement-pour-la-presidentielle-de-2017-decrypte-alba-ventura-7780766535
2015-12-07 08:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NqmZGt1sUThW3k2mnrRSSg/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346845_alba-ventura.jpg